La grève des retraites dure depuis trop longtemps, selon le Premier ministre français Philippe

0
28

Publié le:

Le Premier ministre français reste catégorique sur le fait que les grèves des transports, qui devraient entrer jeudi dans une 43e journée, ne parviendront pas à faire dérailler la réforme du système des retraites par le gouvernement. Edouard Philippe a déclaré que l'arrêt avait duré beaucoup trop longtemps et que les Français devaient revenir à une "vie normale".

"La grève des transports contre la réforme des retraites n'ira nulle part. Le gouvernement est déterminé", a déclaré Philippe, sortant d'une réunion avec les principaux ministres et conseillers mercredi pour réitérer la position adoptée le premier jour des grèves, le 5 décembre.

"Je ne serai heureux que lorsque tous les utilisateurs des trains et des métros auront repris une vie normale", a-t-il déclaré. "Le nombre de personnes en grève diminue, ce qui me réjouit évidemment."

Le 16 janvier, 43e journée d'action, de nouvelles manifestations sont prévues à Paris et dans toute la France.

Les patrons de la RATP, l'opérateur de transport de la capitale, ont déclaré que les voyageurs connaîtraient une légère amélioration des services sur le réseau malgré la perturbation prévue.

"Aucune des lignes ne sera totalement fermée", a déclaré un porte-parole de la RATP.

Les dirigeants de la compagnie nationale des chemins de fer SNCF ont déclaré qu'il y aurait une amélioration des services sur les trains de province jeudi ainsi que sur le réseau autour de Paris et les services à grande vitesse de TVG.