Incendie de la cathédrale de Nantes : une erreur jugée honteuse, les internautes sont totalement indignés !

Vous avez sans doute pu découvrir la cathédrale de Nantes qui a été incendiée, tous les médias ont évoqué ce drame.

Cathédrale
Source : capture Pixabay

Les médias ont été nombreux à partager cette information assez préoccupante. Certains sur Internet s’interrogent, car les cathédrales sont-elles visées en ? Les témoignages ont été relayés sur le Web, les chaînes d’informations n’ont pas hésité à couvrir l’évènement, mais l’empressement n’est pas toujours intéressant. Comme le révèle Gala, une chaîne a apparemment été à l’origine d’une erreur qui a entraîné une indignation sur Internet.

Que s’est-il passé ?

Le magazine précise que Cnews était en direct pour couvrir cet évènement, mais la chaîne a pu l’interrompre afin d’interroger un homme. Cet homme est considéré comme le principal suspect pour l’incendie de la cathédrale de Nantes, mais la réalité est bien différente. Cet individu sortait du commissariat, mais il n’avait absolument pas un lien avec le survenu auparavant. Rapidement, l’information a été partagée et le média a été pointé du doigt notamment pour une forme de racisme.

  • Le journaliste a pointé du doigt la méthode et il a également présenté des excuses puisque cet homme de couleur n’était pas un suspect.
  • Audrey Pulvar a également rebondi à cette affaire en pointant du doigt les méthodes.
  • L’homme a-t-il été ciblé parce qu’il était noir ? Les internautes estiment que c’est la réalité.

Bien sûr, cette erreur a été jugée comme honteuse et même indigne. Il suffit de regarder les réactions sur Internet pour comprendre que les internautes sont en colère. Il faut noter que cette affaire arrive alors que la tension est à son comble en France et même dans d’autres pays comme aux États-Unis. Des manifestations contre le racisme ont été organisées ces dernières semaines et d’autres contre les violences policières. La Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme a décidé de s’exprimer comme le révèle Gala.

C’est au-delà de la gêne. C’est honteux. Désormais on dira ‘fondre sur un passant parce qu’il est noir comme un journaliste de chaîne info sur le présumé bas clergé incendiaire breton.

Malaise en direct, les internautes s’indignent

La vidéo a rapidement fait le tour de la toile alors que les enquêteurs tentent de trouver les causes de cet incendie. La cathédrale de Nantes a été visée quelques mois après celle de Paris. Vous vous souvenez sans doute des images de Notre-Dame et notamment de la flèche qui s’embrasait. Des reportages ont vu le jour pour tenter de comprendre les faits. Le gouvernement a précisé qu’il prendrait en charge la restauration de cet édifice. L’enquête se poursuit pour savoir si le drame est volontaire. Apparemment, cette piste semble être privilégiée comme peut le révéler LCI.

La Fondation du patrimoine a également mis en place une cagnotte pour faciliter la restauration de cet établissement qui a été en partie détruit par cet incendie. Un homme de 39 ans a été placé en garde à vue, mais elle a été levée à 21 heures puisqu’il ne fait pas l’objet d’une poursuite. Il travaillait dans le diocèse, mais selon les informations de LCI, il ne serait pas mis en cause. Les pompiers ont été alertés par un feu ce samedi aux alentours de 7h45, mais il aura fallu attendre plusieurs heures pour que la situation soit maîtrisée. L’ampleur est donc différente de celle de Notre-Dame à Paris, mais les conséquences restent dramatiques pour le patrimoine français.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.