Fait divers : il tue lâchement sa fille de 11 ans handicapée, dans des circonstances lamentables

Sarah 11 ans, a été retrouvée noyée dans le Rhône, ce 23 juillet 2020. Découvrez quelles ont été les terribles circonstances du décès de la fillette.

La mort d’une enfant est toujours un événement terrible, et c’est encore davantage le cas lorsqu’il s’agit d’un meurtre. Pire encore, quand on assiste à un infanticide, on est généralement face à l’un des les plus cruels que l’on puisse imaginer. C’est malheureusement ce qui est arrivé à la petite Sarah, 11 ans, qui n’a hélas pas pu connaître l’adolescence, disparue avant même de pouvoir rentrer en 6ème.

Cette petite fille a malheureusement été assassinée par son père, qui l’a lui-même jetée dans le fleuve de manière à ce quelle se noie. Quelles ont été les circonstances de cet horrible meurtre ? Que s’est-il exactement passé ? Barbanews vous dit tout.

Un meurtre sur fond de vengeance

La petite Sarah est hélas au cœur d’un véritable familial. Il s’agit tout d’abord d’une petite fille handicapée, qui connait des difficultés dans sa vie personnelle depuis sa plus tendre enfance. Puis, elle est confrontée à la séparation déchirante de ses parents, survenue il y a maintenant 18 mois. Cet événement survint à la suite d’un comportement invivable de la part du père de la petite fille. Celui-ci battait sa femme, et outre les violences conjugales, il était également atteint d’alcoolisme, addiction qui a généralement tendance à aggraver les comportements agressifs de ce type.

Au vu de ces faits, la maman de Sarah décide alors d’en finir avec le père de sa fille, de manière à se mettre à l’abri ainsi que sa fille. Bien évidemment, les faits ne permettent pas à son père d’obtenir le droit de garde. Celui-ci n’a pas obtenu de droit de visite, étant violent et donc potentiellement violent pour sa fille et dangereux pour son intégrité.

D’origine espagnole, le père décide alors de retourner vite au sein de son pays, de manière à rejoindre sa famille proche. Mais malheureusement, il décide de ne pas en rester là…

Une suite dramatique pour toute la famille

Le père de la petite Sarah a décidé donc de passer à l’acte. En visite près de la ville de résidence de la petite fille, son père décide de passer la voir. Il demande alors à la mère s’il peut passer un peu de temps avec sa fille, requête qui ne semble pas inquiéter outre mesure sa mère. Elle lui fait alors confiance, et décide de lui confier Sarah pour quelques heures, de manière à ce qu’elle profite un peu de son père.

C’est alors qu’il décide de commettre l’inimaginable, en assassinant purement et simplement sa fille.

Un détail terrible qui confirme la préméditation

Le père de Sarah a tout d’abord décidé de confier à la police qu’elle était tombée à l’eau par , ce qui aurait effectivement pu se produire. Il a par ailleurs été prouvé qu’il a effectivement appelé son ex-femme, de manière à la prévenir qu’un était survenu lors de cette promenade. Il espérait probablement que l’on ne retrouve jamais son corps.

Lorsque la dépouille de la petite fille a été repêchée, on a hélas constaté que cet événement n’avait rien d’un accident : ses petites mains avaient en effet été solidement attachées entre elles avec une corde, l’empêchant donc de remonter à la surface ou de nager pour s’en sortir. Le père avait donc bel et bien décidé de tuer sa fille.

D’autres détails concernant son devraient être connus à la suite de l’autopsie de la jeune Sarah : d’autres violences ont-elles été commises sur la jeune fille ?