ENFIN – La distribution des masques commencera le 4 mai en France !

Le gouvernement a annoncé que les distributions de masques débuteraient, dans toute la France, le 4 mai prochain. Les modalités de la distribution n’ont pas été précisées mais les autorités y travaillent.

Masques de protection- source pixnio

Où trouver des masques ? C’est la grande question que des milliers de Français se pose. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, le sujet des masques chirurgical est un véritable casse-tête pour le gouvernement. A partir du 4 mai, les masques vont être distribués.

Par quel canal ? Plusieurs hypothèses de travail sont sur la table : pharmacie, grande surface, bureaux de tabac, e-commerce. La question n’est pas encore tranchée.

Ce qui est sûr, c’est que la distribution pour le grand public commencera le 4 mai. Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d’État à l’Économie a indiqué que le gouvernement travaillait sur le circuit de distribution des précieuses protections. C’est ce qui ressort d’une interview qu’elle a accordée, vendredi 24 avril, au quotidien économique Les Échos. Cette prise de parole était très attendue. Des expérimentations vont être mises en place avant de déployer le dispositif.

masque de protection – source Pixnio

Quels canaux de distribution ?

« Nous regardons toutes les hypothèses : pharmaciens, mairies, grande distribution, buralistes, plateforme Afnor, e-commerce » a indiqué Agnès Pannier-Runacher. La membre du gouvernement redoute des phénomènes de surstockage de la part de certains Français et donc des ruptures de stocks sur certains territoires. Les collectivités locales (municipalités, conseils départementaux, conseils régionaux) seront certainement sollicitées pour ce dispositif. Cela fera l’objet d’un arbitrage au moment du déconfinement.

Pour l’instant, le gouvernement a passé des commandes pour faire fabriquer des masques en textile, qui peuvent être lavés et réutilisés. La semaine dernière, plus de 10 millions de protections sont sorties des lignes de production françaises. Dans les semaines qui viennent, la production hexagonale et les importations vont s’amplifier. D’ici fin avril, les autorités tablent sur 25 millions de masques de protection chaque semaine. Concernant un éventuel encadrement des prix pour les masques, la secrétaire d’État a précisé que pour le moment ce n’était pas au programme.

Femme masquée à l’ère du Covid-19

Les masques : un sujet épineux pour le gouvernement

Sur la question des masques, beaucoup de Français et des élus de l’opposition ont critiqué les couacs en série sur le dossier. Au début de la crise, de nombreux soignants se sont plaints de ne pas disposer de matériel de protection suffisant. Les masques qui été fabriqués ou importés, notamment depuis la Chine, ont été réservés au personnel soignant ou à certaines corporations qui étaient en contact avec le public.

En ce moment, les unités de production en France tournent à plein régime. Certaines entreprises textiles se sont aussi mises à fabriquer des masques pour aider l’Etat. C’est le cas de Serge Blanco ou Saint James. Des équipes de volontaires produisent des masques sur les lignes de production.

A partir du 11 mai prochain, les écoles devraient rouvrir progressivement. La question de la mise à disposition de masques pour les élèves et les enseignants se pose aussi.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.