Emmanuel Macron : le président a eu un véritable électrochoc !

Après plusieurs allocutions télévisées, Emmanuel Macron semble marqué par les différentes décisions qu'il a dû prendre. Si sa fatigue ne fait aucun doute, l'homme apparaissant régulièrement avec les traits tirés, son état d'esprit a lui aussi changé.

Macron et Philippe
Source : BFM TV

Le monde vit actuellement une situation sans précédent, en tout cas pour notre société moderne, et les politiques en première ligne sont déstabilisés par les événements.

C’est ce qui semble être le cas pour Emmanuel Macron, lui habitué à être droit dans ses bottes, même pendant la crise des gilets jaunes. Alors que le de la République n’est pas réputé pour souvent lâcher du lest, il se pourrait bien que le coronavirus ait profondément changé ses convictions et ses projets d’avenir.

Emmanuel Macron
Source : Capture d’écran YouTube

 

serait un homme nouveau

Emmanuel Macron
Source : Les Echos

Déstabilisé par le coronavirus, Emmanuel Macron tente comme il le peut de trouver des solutions pour que la ne s’effondre pas après le confinement. D’allocution en allocution, le chef de l’État paraît avoir changé de communication, puisque le champ lexical de la guerre, qu’il aimait tant durant ses précédentes prestations, semble avoir laissé place à plus de compassion. C’est en tout cas ce qu’affirment de nombreux experts, comme Jean-Daniel Lévy et Philippe Moreau-Chevrolet, deux habitués de la communication en . À leurs yeux, le président semblait insubmersible au début de cette crise, ou il voulait se donner l’air de l’être, mais aujourd’hui, depuis son allocution du 13 avril, Emmanuel Macron serait redescendu de son nuage.

En effet, le champ lexical de ses discours n’est plus du tout celui qu’il était. Terminé les déclarations de guerre, et place à plus de sobriété et de modestie. « Emmanuel Macron est redescendu sur terre. Il n’a plus parlé de guerre. Ce n’était plus Clemenceau. Il s’est placé au même niveau que ses ministres ou que le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, dans la gestion de la crise sanitaire. », affirme Philippe Moreau-Chevrolet.

 

Le résultat de ce changement se fait sentir même du côté de la population, puisque d’après un sondage survenu après l’allocution du 13 avril, 6 Français sur 10 ont été convaincus par son intervention, une amélioration manifeste si l’on en croit ceux des précédents discours d’après Jean-Daniel Lévy.

Le président est agacé de la popularité d’Édouard Philippe

Du côté des politiques, comme du côté des Français, tout le monde s’accorde à dire que le Premier ministre, Édouard Philippe, gère cette crise de façon remarquable. Peut-être même un peu trop, puisque d’après quelques échos proches du président de la République, ce dernier commencerait à être agacé par ce constat.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe
Source : RTL
  • Le mari de Brigitte Macron en aurait marre que tout le monde lui dise que le Premier ministre assure plus que jamais.
  • Pire encore, directement sur le plateau de BFM TV, l’un de ses proches lui a reproché de toujours faire « président des riches », alors que le Premier ministre semble plus abordable et plus concerné par le sort de chacun.

 

Cette étiquette commence à sérieusement irriter Emmanuel Macron, qui malgré tous ses efforts, peine à s’en défaire depuis le début de son quinquennat. Pourtant, l’après-confinement s’annonce rude pour le gouvernement, et il paraît primordial que le président de la République réussisse à fédérer toutes les classes sociales autour de lui. Une perspective qui semble impossible aujourd’hui, puisqu’il n’y a qu’à regarder les réseaux sociaux pour comprendre que la scission entre les Français et le chef de l’État est définitivement actée.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.