Édouard Philippe et ses conseils pour ne pas « avoir l’air d’un con »

Depuis le début de la crise du coronavirus, les déclarations de ministres et de représentants du gouvernement se succèdent, non sans parfois créer de véritables polémiques. Las de ce constat, le Premier ministre, Édouard Philippe, a décidé de lutter contre cela.

Édouard Philippe
Source : Europe 1

Le déconfinement du 11 mai est actuellement sur toutes les bouches, mais il fait aussi peser une incroyable pression sur les membres du gouvernement.

Malheureusement, au fil des semaines, les représentants de « La République en marche » ont peu à peu perdu toute crédibilité, notamment à cause de propos non vérifiés ou de suppositions déplacées. Pourtant, Édouard Philippe est conscient que le gouvernement doit être aujourd’hui irréprochable, y compris lorsque les ministres s’adressent aux Français.

Édouard Philippe
Source : France 24

 

veut des ministres qui montrent l’exemple

Philippe et Véran
Source : Les Echos

Depuis l’annonce du déconfinement à partir du 11 mai, les rumeurs vont bon train, parfois même alimentées par des ministres eux-mêmes. En haut lieu, certains échos disent que le président de la République agit seul, et parfois contre l’avis même de son équipe, ce qui donne lieu à des incompréhensions majeures difficiles à cacher sur les plateaux de télévision ou lors d’interventions vidéo. Plus que jamais, le Premier veut lutter contre la désinformation, et à ce sujet, il aurait déjà briefé ses équipes et ses ministres. Son but ? Ne plus faire d’erreurs de communication, et surtout ne plus se ridiculiser, puisque les réseaux sociaux gardent des traces indélébiles de chaque passage polémique.

« Quand vous ne savez pas, dites que vous ne savez pas », écrit le journal L’Opinion, d’après des propos rapportés d’Édouard Philippe. « Il vaut mieux dire ça plutôt que d’avoir l’air d’un con », aurait renchéri un autre ministre pendant la réunion.

 

Cette prise de conscience de la part du Premier ministre ne date pas d’hier, même si jusqu’ici il ne se l’appliquait qu’à lui-même. Aujourd’hui, le problème est tout autre, puisqu’il est nécessaire d’éviter de nouveaux écarts de parole, déjà trop nombreux depuis le début de l’épidémie, comme en témoignent les diverses interventions de Jean-Michel Blanquer ou de Sibeth Ndiaye.

Édouard Philippe et Emmanuel Macron semblent ne pas communiquer

Plus les semaines passent et plus la population s’y perd, puisqu’elle ne sait plus sur quel pied danser, entre les différentes déclarations du Premier ministre, du président de la République, et des divers autres ministres. Pire encore, la communication entre Édouard Philippe et Emmanuel Macron fait véritablement défaut, au grand désarroi de la majorité.

Le gouvernement d'Edouard Philippe
Source : Europe 1
  • D’après une source interrogée par le journal HuffPost, le président de la République serait en roue libre et laisserait son Premier ministre se dépatouiller avec les décisions qu’il prend sans ce dernier.
  • Au sein même des membres du gouvernement, tout le monde semble perdu, mais aussi et surtout perplexe de cette communication désordonnée entre l’Élysée et Matignon.

 

Alors que certains y voient déjà le signe de la rivalité entre Emmanuel Macron et Édouard Philippe, les proches du président tentent comme ils peuvent de rester rassurants. Toutefois, il semble que cela soit peine perdue, d’autant plus qu’en coulisse des voix s’élèvent déjà pour dénoncer un prochain remaniement du gouvernement, qui verrait « dégager » la plupart des ministres, et même le Premier ministre en personne, peut-être trop populaire pour le chef de l’État. Des tensions qui, si elles se confirment, n’annoncent rien de bon pour la suite de « La République en marche », surtout que des élections se profilent après la crise.


Avatar

Ludivine Rivali

Rédactrice web et pigiste pour plusieurs magazines, je suis montée sur roulettes et je roule sur la vie. Autrice à mes heures perdues, je suis passionnée de ciné, séries et littérature.