Disneyland Paris ferme à nouveau ses portes et donne les dates du deuxième et troisième confinement !

Le parc d’attraction qui a rouvert ses portes le 15 juillet dernier a annoncé la triste nouvelle après l’allocution du président Emmanuel Macron.

Disneyland Paris
Source : capture Pixabay

La nouvelle était attendue mais on ne s’attendait pas à ce qu’elle soit si terrible. Très logiquement (à cause du ), le parc d’attraction Paris a fermé ses portes. C’est un coup dur pour le parc qui n’avait pas rouvert directement plus tôt dans l’année et qui avait préféré prendre son temps pour assurer aux visiteurs des conditions sanitaires optimales. La direction a décidé que le parc resterait fermé jusqu’à la mi-février, avec cependant l’espoir d’une ouverture courte pendant les vacances de fin d’année, une période forte en fréquentation.

Disneyland Paris
Source : capture Pixabay

Emmanuel Macron annonce le confinement, la culture en danger

S’il s’agit d’un nouveau confinement plus souple, considéré comme soft par certains pour ne pas trop fragiliser l’économie du pays, certains secteurs ne voient aucune différence. C’est notamment le cas de tous ceux qui touchent de près ou de loin aux loisirs des français. Car si le travail est mis en avant pendant ce confinement (en télé-travail ou non), les loisirs, eux, sont tristement sacrifiés. Et la culture reste sans doute l’un des domaines les plus touchés

Prenons un exemple simple avec les cinémas. Depuis leur ouverture au mois de juin dernier, ils peinent à faire venir les spectateurs en masse. Il faut dire que les distributeurs ne les ont pas aidé avec leur report (ou même l’annulation pure et simple) des sorties de gros films qui auraient pu convaincre les citoyens d’aller s’enfermer le temps de deux heures dans une salles obscures. Tenet a prouvé que les français aimaient toujours le cinéma, et la semaine du 20 au 27 octobre affichait une belle hausse de la fréquentation, avec en tête de liste Adieu les cons, le meilleur démarrage de l’année pour un film hexagonal.

Les salles de cinéma semblaient avoir réussi leur coup et les spectateurs revenaient peu à peu. Une bataille était gagnée, mais pas la guerre. Avec le confinement, les salles n’ont droit à aucun passe-droit et pendant un mois au moins elles seront à nouveau désertées.

Disneyland Paris
Source : capture Pixabay

Disneyland : une ouverture en juillet respectueuse des mesures sanitaires

Le 2 juin dernier, les parcs d’attraction pouvaient à nouveau accueillir du public suite à la deuxième phase de déconfinement. Mais très peu pour Disneyland qui ne communiquait pas sur son ouverture. Et pour cause, le parc se situait en zone rouge et ne pouvait pas ouvrir avant le 22 juin. C’est pourtant plus tard encore que les directeurs ont décidé d’accueillir le public. Il fallait s’organiser et l’heure était à la réflexion. Le 15 juillet, le parc a finalement ouvert ses portes en demandant à tous les visiteurs âgés de plus de 11 ans de porter un masque, à l’époque où ce n’était pas encore obligatoire de le porter en extérieur. Des distributeurs de gel hydroalcooliques ont été installés un peu partout afin que les visiteurs puissent se protéger en se lavant les mains le plus souvent possible. 

Mais malgré des mesures respectées à la règle, le parc fait partie des dommages collatéraux des annonces faites par Emmanuel Macron. Ses portes se referment donc et il se voit priver d’un moment de l’année crucial pour lui avec les fêtes d’halloween (des attractions sont prévues en cette période de l’année) et surtout les fêtes de fin d’année ! Cette période de l’année aurait sans doute permis au parc de faire le plein de visiteurs. Pour rappel, seuls 25 000 personnes peuvent se trouver dans le parc au même moment (contre 40 000 et plus en temps normal). Or, ce chiffre n’a jamais été atteint. 

Une courte ouverture pour Noël ?

Le confinement doit logiquement durer jusqu’au premier décembre, de quoi laisser un léger espoir. Le communiqué précise en effet ceci : « En prévision des vacances de Noël, les réservations restent ouvertes pour des séjours du 19 décembre au 3 janvier. Nous espérons être ouverts pendant cette période, si les conditions sont réunies et les décisions gouvernementales le permettent. »

Si Disneyland Paris assure une réouverture pendant ces deux semaines, le parc sera en revanche bien fermé du 4 janvier au 12 février inclus, puisqu’il s’agit généralement de la période de l’année où la fréquentation est la plus faible.

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.