Discothèques et le coronavirus : de grandes transformations et voici une date possible pour l’ouverture

Alors que les restaurants et de nombreux établissements ont ouvert leurs portes, les discothèques sont toujours fermées. Une possible date est avancée.

Discothèque
Source : capture Pixabay

Si vous partez en vacances cet été, il sera peut-être possible de profiter pleinement d’une soirée en discothèque, mais ce n’est pas une certitude. En effet, il faut étudier la situation pour être certain que toutes les conditions sont réunies. Dans le cas contraire, les professionnels de la nuit devront prendre leur mal en patience. Certaines alertes ont été émises par le milieu qui a besoin d’ouvrir les établissements alors qu’ils sont fermés depuis de longs mois. S’il est possible de réguler la distanciation sociale dans certains lieux, cela n’est pas forcément possible dans ces boîtes de nuit.

Discothèque
Source : capture Pixabay

Les discothèques nouvelle génération se préparent

Si les informations transmises par BFMTV se valident, les discothèques pourraient ouvrir leurs portes le 10 juillet prochain. Il s’agit d’une estimation bien sûr puisque seules les autorités compétentes seront en mesure de communiquer une date précise. Toutefois, les boîtes de nuit doivent envisager de profonds changements, ce qui pourrait aussi bouleverser les habitudes de certains clients.

  • Les protocoles seront très stricts pour les discothèques, il y a de grandes chances pour que les pistes de danse ne soient pas accessibles.
  • C’est donc une transformation majeure pour ce secteur alors que la danse est généralement le fonds de commerce de ces établissements.
  • Comment envisager une soirée en boîte de nuit sans danser ? Les Français devront dans tous les cas s’adapter le plus possible.
  • Les syndicats et les professionnels de la nuit ont été nombreux à partager leur désarroi ces dernières semaines.

Les discothèques sont fermées depuis plusieurs mois alors que d’autres établissements ont ouvert toujours sous certaines conditions. Le 10 juillet pourrait être une date importante pour ce secteur, mais il faut prendre cette information avec des pincettes. En effet, vous n’êtes pas à l’abri d’un changement au vu de l’instabilité du virus. Les clients devront sans doute porter un masque, se désinfecter les mains et respecter bien sûr la distanciation sociale d’au moins un mètre. Face à cette grande problématique de la fermeture, Jean Roch a pris la parole à plusieurs reprises notamment lors de la dernière émission de Cyril Hanouna. Il a estimé que le secteur avait été clairement impacté.

Des discothèques ouvrent parfois l’été

Si certaines boîtes de nuit ouvrent leurs portes tout au long de l’année, ce n’est pas toujours le cas pour d’autres comme le VIP Room installé à Saint-Tropez. En effet, l’établissement tenu par Jean Roch peut accueillir les clients dès le mois de juin et jusqu’à septembre seulement puisque le tourisme dans cette ville et le sud de la est intense au cours de cette période. Avec une fermeture pour tout le mois de juin et une grande incertitude pour le début juillet, les pertes sont donc considérables. Ses propos relayés par le journal montrent que près de 500 établissements au maximum pourraient survivre face à cette crise sanitaire si l’été se révèle être catastrophique.

Vous avez donc pu le constater, certains Français ont besoin de faire la fête et des rassemblements clandestins ont clairement vu le jour ces dernières semaines. Notamment du côté de Paris, certains peuvent se retrouver via des groupes proposés sur les réseaux sociaux comme Facebook alors que les rassemblements de ce genre sont clairement interdits. Les professionnels de la nuit croisent alors les doigts pour que la journée du 10 juillet soit à la hauteur de leurs attentes.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.