Dijon : un étranger impliqué dans les grosses violences pourrait être expulsé !

Dijon est une ville plutôt calme et paisible, mais depuis quelques jours, le décor a radicalement changé. Les violences ont largement pris de l’ampleur.

Police
Source : capture Unsplash

C’est une demande de l’Élysée qui a souhaité mettre en place un dispositif concernant l’expulsion éventuelle des étrangers qui auraient pu être impliqués dans ces violences à . En effet, selon quelques informations glanées sur Internet, certaines personnes en provenance de Tchétchénie auraient pu passer la frontière française pour participer à ce règlement de comptes de grande ampleur. Cette donnée reste à confirmer, mais tous les étrangers impliqués dans ce drame pourraient être impliqués selon la volonté du gouvernement.

Dijon
Source : capture YouTube

Les politiques s’expriment sur les violences à Dijon

Marine Le Pen a pu prendre la parole hier en fin de journée et en direct pour remettre les pendules à l’heure et surtout pour montrer qu’il fallait sévir à Dijon. Les violences ont pris une ampleur conséquente au vu des vidéos qui ont pu circuler sur la toile. Certaines mettaient en avant une voiture « folle » ou encore des individus particulièrement armés. Il est important de préciser qu’il est impossible de savoir si ces armes étaient réelles ou factices.

  • Laurent Nunez selon BFMTV a précisé que la justice était rendue par l’État, il s’est donc déplacé à Dijon après les violences du week-end.
  • Quatre interpellations auraient eu lieu lors de cet affrontement entre des personnes de la communauté tchétchène et des dealers.
  • Les violences auraient pris de l’ampleur après l’agression d’un jeune homme quelques jours auparavant.
  • Les représailles ont alors commencé et Dijon a été une ville témoin de fortes violences.
Dijon
Source : capture YouTube

Une enquête est en cours et elle a été ouverte pour incitation à la violence, dégradations, mais également tentative de meurtre en bande organisée. Ce drame n’a pas été le seul à rythmer le début de la semaine puisque la manifestation des soignants du côté de Paris a également basculé dans le chaos.

Les propos du secrétaire d’État

Laurent Nunez estime qu’il faudra étudier le dossier des éventuels étrangers impliqués dans ces violences. Ce n’est pas une certitude, mais il a précisé selon la Dépêche que certains pourraient être impliqués dans des troubles à l’ordre public et dans ce cas, le dossier sera examiné systématiquement tout en respectant bien sûr les procédures administratives et judiciaires. De ce fait, si les conditions sont réunies, un étranger qui aurait pris part à ses violences pourrait être expulsé du territoire français.

Il a tenu à ajouter que 150 policiers et gendarmes ont été dépêchés sur place, ce sont donc deux unités des forces mobiles qui viennent renforcer les équipes pour tenter de maintenir l’ordre le plus possible. Il a souhaité préciser que ces unités seront présentes à Dijon le temps qu’il faudra pour que le chaos ne soit plus au rendez-vous. Apparemment, les dernières heures ont été plutôt calmes, mais il semble que des séquelles soient encore identifiées notamment avec les voitures incendiées.

Autres :


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.