Décès de Monique Villemin, la vérité sur Grégory peut-être dévoilée

Monique Villemin

Cette matriarche a été pendant de longues années au coeur de l’affaire Grégory, ce petit garçon décédé dans des circonstances méconnues.

Ce personnage détenait toutes les clés apparemment pour comprendre la mort de cet enfant, mais avec sa disparition, c’est une grande partie de l’affaire qu’elle emporte avec elle.

, la clé de cette affaire

Avec le décès de Monique Villemin, certains s’attendent à la révélation de l’identité du tueur concernant Grégory Villemin. En effet, la matriarche était au centre de cette affaire et elle a peut-être laissé des indices ou la vérité sur cette affaire.

  • Monique Villemin est décédée dimanche dernier, elle était la grand-mère du petit Grégory.
  • Ce sont les avocats de la famille qui ont partagé cette triste nouvelle, les funérailles devraient avoir lieu assez rapidement.
  • En effet, Monique Villemin rejoindra sa dernière demeure le 21 Avril prochain à Senones.
  • Monique Villemin serait morte des suites du coronavirus alors qu’elle était âgée de 88 ans.

Elle se trouvait dans sa maison de retraite lorsqu’elle est décédée, mais a-t-elle laissé des informations concernant cette affaire ? En effet, comme la matriarche est décédée, nous pourrions peut-être enfin découvrir la vérité concernant le décès du petit Grégory qui a bouleversé les Vosges et la France entière. Selon les enquêteurs, Monique Villemin aurait eu un rôle déterminant dans cette affaire, mais si elle n’a pas laissé une lettre, la vérité ne sera finalement jamais connue puisqu’elle était considérée comme une pièce maîtresse dans ce drame familial. L’enquête a pourtant été très longue, depuis plus de 30 ans, les forces de police tentent de trouver la vérité.

Des lettres pour revendiquer le décès de Grégory

Si vous ne connaissez pas l’affaire, sachez que Monique Villemin avait reçu les appels anonymes. Ces dernières avaient été écrites par un corbeau et impossible de connaître son identité. Dans cette affaire, il y a eu de nombreuses suppositions, des manques, des ratés ou encore des inepties et même un manque de moyens assez important à cause de l’époque. Toutefois, plus de 34 ans après le décès de Grégory, impossible de mettre un nom sur l’auteur de ce crime et personne ne connaît la vérité.

De nombreux reportages ont tenté de percer le mystère de la famille Villemin, mais elle semble rythmée par les secrets. Lorsque l’enquête avait connu un nouveau tournant en 2017, Monique Villemin avait à nouveau été questionnée, mais sans succès. De nombreuses affaires en France n’ont pas connu de dénouement et ce fut le cas pour la disparition de la petite Estelle Mouzin. Fourniret aurait avoué son implication dans son décès, mais les enquêtes sont face à de nombreux mystères qu’ils n’arrivent pas à résoudre.

En ce qui concerne la famille Villemin, Le Parisien nous apprend que ce sont près de 800 appels qui ont été identifiés à destination de Monique Villemin. Lorsque son frère avait été interpellé, elle avait de nouveau été appelée à témoigner, mais la vérité sur le décès de Grégory n’est toujours pas connue. En espérant que des pistes soient évoquées avec le décès de la grand-mère qui peut toutefois emporter la vérité dans sa tombe.

A lire aussi :


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.