Coronavirus – Situation catastrophique inédite en France : augmentation irréelle du chômage, le pays va mal.

Les chiffres du chômage sont tombés ce lundi 27 avril. C’est une situation jamais vue en France : +7,1% de chômeurs en seulement un trimestre !

Emmanuel Macron autorise l'enseignement de la langue arabe dans les écoles
Source : Wikimedia

C’est une France affaiblie et abîmée par la pandémie du COVID-19 que le Gouvernement essaie de relever avec peine. De nombreuses entreprises ont dû réduire voire stopper leur activité, tandis que d’autres ont dû fermer totalement leurs portes, ne pouvant pas assumer les coûts financiers.

Chômage en France : un premier trimestre alarmant

Tout le monde savait que les chiffres du chômage allaient être très mauvais mais on ne se rendait pas compte de l’ampleur de la catastrophe. Les statistiques dévoilées ce lundi montre à quel point la situation du pays est critique : + 7,1% de chômeurs ont été enregistrés sur ce premier trimestre 2020.

De plus, ces chiffres alarmants ne correspondent qu’au premier trimestre 2020 ! On peut s’attendre à des retombées encore plus compliquées à rattraper pour le deuxième trimestre 2020…

Rappelons à titre informatif que le Gouvernement d’Emmanuel Macron tablait sur un taux de chômage total de 7% à la fin du mandat du Président. Objectif très ambitieux qui semble aujourd’hui inatteignable par rapport à l’année dernière. En effet, en 2019, l’Etat français avait enregistré une forte baisse de 3,3% du nombre de demandeurs d’emploi sans activité.

Situation critique en France avec le covid-19 : le plus gros taux de chômeurs enregistrés depuis 1996
Source : Wikipédia

: un mois de mars critique pour l’emploi

Le service de statistiques du ministère du Travail (Dares) s’est particulièrement penché sur le cas du mois de Mars, pendant lequel le coronavirus s’est répandu. Le confinement a alors été prononcé le 17 mars et la majeure partie de la population française s’est retrouvée en activité réduite ou en télétravail.

En mars, ce sont 246 100 chômeurs de plus qui ont été recensés soit +7,1% de chômeurs. C’est la plus forte hausse du chômage depuis 1996. « Les entrées pour fins de mission d’intérim et fins de contrats courts sont en hausse, la mise en place du confinement ayant conduit à des non-renouvellements ainsi qu’à de moindres nouvelles embauches de courte durée. » s’est exprimé la Dares.

Et ce n’est que le début, nous n’avons pas les chiffres complets pour avril qui s’avère cependant être un mois plus que critique. Si l’on se réfère aux premiers chiffres de la Dares et qu’on les compare à la même période sur 2019, les inscriptions à Pôle Emploi ont augmenté de 12,6 %

La France subit un fort taux de chômage
Source : L’internaute

Economie ruinée : les entreprises françaises vont-elles pouvoir se relever ?

De nombreuses entreprises ont dû prendre la décision de mettre leurs employés en chômage partiel (voire total), en arrêt de travail pour garde d’enfants ou d’arrêter les périodes d’essai de leurs récents recrutements. Des secteurs sont fatalement touchés par le COVID-19, comme l’hôtellerie, la restauration et le tourisme qui sont en arrêt complet.

C’est aujourd’hui un salarié sur deux qui est au chômage partiel dans les entreprises privées. Cela représente plus de 10 millions de personnes, soit près d’1 personne sur 6 en France. Le déconfinement du 11 mai approche mais cela ne va pas changer la donne selon les experts qui restent sceptiques. Ces derniers prévoient des faillites et un taux de chômage qui va exploser pour le troisième trimestre. « Cela va être une année difficile en termes d’emplois » a déclaré avec gravité Muriel Pénicaud, Ministre du Travail.

Un désastre pour la France qui s’est retrouvée en perte de vitesse économique. Aujourd’hui, il est devenu impossible pour l’Etat d’assurer aux entreprises françaises et à leurs employés que la situation va s’améliorer…


Marion Keller

Marion Keller

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé lire et écrire. J’ai commencé un nombre incalculable de romans mais j’avais constamment besoin de renouveau. C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web pour produire des contenus courts et éducatifs. En ce sens, les actualités sont parfaites pour moi et j’aime les rédiger pour vous !