Coronavirus : l’URPS recommande un confinement uniquement pendant le week-end

Depuis l’annonce du couvre-feu, les rumeurs ne cessent de prendre de l’ampleur concernant un confinement à cause du coronavirus.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

Nous savons déjà que le couvre-feu est mis en place pendant plusieurs semaines dans de nombreuses villes. Certaines ont été ajoutées à la liste il y a quelques jours puisque la situation prend clairement une ampleur conséquente. Ce sont donc 54 départements qui sont concernés par cette restriction, mais les chiffres continuent d’inquiéter tout le monde. Le sera-t-il au rendez-vous ? Certaines rumeurs annoncent une telle éventualité, mais seulement pendant le week-end pour éviter finalement le brassage de la population.

Couvre-feu la semaine et confinement le week-end ?

Cette formule sera-t-elle appliquée par Emmanuel Macron ? Il s’agit bien sûr d’une rumeur et d’une piste évoquée par l’URPS Médecins Libéraux de la région Auvergne Rhône Alpes. En effet, cette dernière estime qu’il faudrait appliquer le samedi et le dimanche un confinement. Il y a d’autres rumeurs qui annoncent également un confinement partiel ou total dès le 26 octobre, mais cette éventualité semble mise de côté puisque le président de la République n’a pas fait une annonce de ce genre.

  • Les médecins ont donc pu s’exprimer dans un communiqué pour préciser qu’il fallait modifier les mesures appliquées.
  • Ils préconisent un couvre-feu dès 19 heures et un confinement tout le week-end.
  • Ils souhaitent que le gouvernement agisse au plus vite pour éviter une situation semblable au printemps dernier.

Le but premier semble d’éviter la situation rencontrée par l’Italie, voire le Grand Est lors de la première vague. Il y a toutefois des signaux qui montrent que l’Alsace semble touchée à nouveau. Le Bas-Rhin est notamment concerné depuis quelques jours par le couvre-feu dès 21 heures.

Pour Emmanuel Macron, la question est trop précoce

Le président de la République face à Anne Sophie Lapix et Gilles Boulleau a précisé que si les mesures liées au couvre-feu n’étaient pas suffisantes à la suite des 4/6 semaines, d’autres contraintes beaucoup plus dures pourraient être instaurées. Par conséquent, il semble un peu tôt pour évoquer un tel reconfinement qu’il soit partiel ou local. En effet, il faudra sans doute attendre la fin du mois de novembre pour savoir si la situation a pu s’améliorer ou si elle s’est totalement dégradée.

Dans le second cas de figure, sera-t-il possible d’échapper au confinement ? Avec les fêtes de Noël qui approchent à grands pas, l’inquiétude est aussi au rendez-vous. Il faut noter que certaines villes ont décidé de tirer un trait sur les marchés de Noël à cause de la situation sanitaire. La patience sera de mise pour connaître le plan du gouvernement qui se focalise pour l’instant sur le couvre-feu.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.