Coronavirus – Les enfants frappés par un syndrome similaire, l’Angleterre alerte !

Le National Hearth Service (NHS) donne l'alerte : plusieurs enfants présentant des syndromes très proches de ceux du coronavirus ont été admis en soins intensifs.

L’ alerte les autres nations : plusieurs enfants ont été admis en soin intensif dans ces hôpitaux ; tous présentent des syndromes similaires à ceux du coronavirus.

Le National Hearth Service (NHS). L’alerte a été donnée par Le National Hearth Service (NHS), organisation en charge de régir le système de santé publique au Royaume-Uni.

Des enfants touchés par un syndrome inflammatoire sévère, proche du

En effet, depuis quelques jours, une augmentation du cas d’enfants présentant un syndrome respiratoire inflammatoire a été enregistrée dans les divers hôpitaux d’Angleterre.

D’après les médecins du NHS, ce syndrome, similaire à un choc toxique, est également très proche de celui causé par la maladie de Kawasaki, laquelle attaque sévèrement le coeur et le sang et sa manifeste, entre autres, par une inflammation de la langue.

Les établissements hospitaliers du Royaume-Uni ont également recensé plusieurs cas d’importantes éruptions cutanées sur les mains des enfants. L’ensemble de ces syndromes, très agressifs, nécessite le plus souvent une admission en soins intensifs pour les enfants qui en souffrent.

D’après les spécialistes, du NHS, ce nouveau syndrome qui touche particulièrement les enfants est sensiblement similaire à la version sévère du Covid 19 qui entraîne une forte fièvre, d’importantes douleurs musculaires et de graves problèmes respiratoires, ainsi que des troubles intestinaux et de la diarrhée ou des vomissements.

Covid les enfants aussi atteints
Source : Twitter The Sun

Des enfants admis en soins intensifs dans plusieurs villes d’Angleterre

Les premiers cas de cette nouvelle maladie ont commencé à être recensés dans les hôpitaux anglais ces trois dernières semaines, alors que le pays était en train de traverser le pic de l’épidémie due au coronavirus.

« On craint de plus en plus qu’un syndrome inflammatoire lié (au Covid-19) apparaisse chez les enfants au Royaume-Uni », stipule la note de NHS.

« Au cours des trois dernières semaines, il y a eu une augmentation apparente du nombre d’enfants de tous âges présentant un état inflammatoire multisystèmes nécessitant des soins intensifs à Londres et également dans d’autres régions du Royaume-Uni », fait également savoir le NHS, dont les médecins sont particulièrement inquiets.

Pour l’heure, aucun lien n’a pu être établi entre la maladie de Kawasaki et le coronavirus. Le nombre d’enfants touchés par ce nouveau syndrome sensiblement similaire au coronavirus est pour l’instant faible, néanmoins, ces chiffres demeurent significatifs et inquiétants, souligne le NHS. De plus, l’émergence simultanée de cas, situés aux quatre coins du Royaume-Uni, à de quoi faire craindre une nouvelle épidémie : « Il est important que les cliniciens soient mis au courant de tout nouveau lien potentiel afin de pouvoir fournir rapidement aux enfants et aux jeunes les bons soins », explique ainsi Simon Kenny, directeur du NHS.

Des cas similaires détectés en Espagne et aux États-Unis

Coronavirus : les enfants touchés ?
Source : Wikimédia

Outre cette alerte en provenance du NHS, un médecin anglais a affirmé dans le Sun que des cas similaires ont également été détectés en Italie et en Espagne, ce qui laisse présager une épidémie déjà amorcée.

Pour l’instant, la France ne s’est pas exprimée à ce sujet pourtant extrêmement préoccupant, qui nécessite une préparation en amont des services hospitaliers afin d’assurer une prise en charge adaptée des enfants admis en soins intensifs.


Cécile Ducommun

Cécile Ducommun

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Barbanews, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.