Coronavirus : le confinement généralisé se confirme, la seconde est la !

Les inquiétudes se confirment concernant cette deuxième vague du coronavirus. Le terme a été prononcé officiellement par un pays.

Confinement
Source : capture Pixabay

Depuis le début de la crise sanitaire, tous les sujets ont été énoncés concernant le . Les traitements, les dépistages, les vaccins, la disparition au cours de l’été, les gestes barrières, l’arrivée d’une nouvelle version, le retard de la prise en charge… Depuis le mois de mars, les organes de presse sont rythmés quotidiennement par des chiffres plus ou moins alarmants notamment pour la . Cette dernière référence plusieurs milliers de nouvelles contaminations tous les jours. Ces mesures sont donc indispensables pour lutter contre le coronavirus.

Deuxième vague et retour du

La France a pris de nouvelles mesures vendredi dernier pour tenter de contenir la vague et surtout pour éviter que les hôpitaux soient surchargés. Si le délai pour les cas contacts a été réduit à 7 jours selon la volonté du Conseil scientifique, il ne faut pas oublier que la maladie est toujours d’actualité et elle reprend de la force dans notre pays. Pour l’Autriche, les autorités compétentes ont officiellement annoncé l’arrivée de cette deuxième vague. Du côté d’Israël, la situation est aussi problématique puisqu’un nouveau confinement a été prévu pour trois semaines notamment au cours des fêtes juives.

Il faut donc se confronter à cette réalité peu réjouissante puisque le coronavirus est toujours présent et à l’aube de l’automne, il reprend des forces. Selon les annonces, un vaccin ne devrait pas être opérationnel pour la France avant la fin de cette année ou début 2021. De ce fait, il faudra encore jongler pendant de longues semaines avec ce virus qui peut transformer vos journées en cauchemar.

  • Le Premier ministre israélien a révélé que le confinement strict de trois semaines avait été mis en place au vu de la situation sanitaire.
  • Une option peut être envisagée pour le prolongement de cette mesure si toutefois le contexte le demandait.
  • Les fêtes juives seront alors organisées pendant un confinement strict, un couvre-feu est même mis en place dans une quarantaine de viles.

Le pays a décidé d’officialiser le confinement dès ce vendredi avec le Nouvel an juif. Le but premier consiste à éviter tous les rassemblements familiaux pendant ces fêtes jusqu’à Soukkot pour ne pas aggraver la situation. Les mesures proposées jusqu’à maintenant n’ont apparemment pas été suffisantes, d’où les inquiétudes pour le pays.

Plusieurs pays sont touchés par la deuxième vague

Si certains en France critiquent les méthodes du gouvernement concernant la gestion sanitaire, il faut savoir que d’autres pays prennent déjà des mesures. L’Autriche a révélé que la deuxième vague du coronavirus était une réalité avec près de 1000 contaminations par jour. Cette statistique est attendue pour les prochains jours. La population est donc invitée à respecter les gestes barrières afin de limiter la propagation du virus, les masques sont même obligatoires dans certains lieux comme les bâtiments publics, les transports, les supermarchés. Ce pays n’est pas le seul à se retrouver dans une situation aussi difficile puisque la République tchèque est aussi en pleine gestion de cette seconde vague de Covid-19. Ce sont près de 1547 nouveaux cas qui sont identifiés par jour selon le ministre de la Santé.

Du côté de la France, les statistiques sont préoccupantes avec près de 10000 nouveaux cas tous les jours pratiquement depuis la fin des vacances d’été. Pourtant, le confinement local n’a pas été envisagé par les autorités compétentes et certains Français ne comprennent pas pourquoi des zones rouges ne sont pas la cible d’une telle mesure.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.