Coronavirus en France : l’Open Space pourrait disparaître à cause du risque sanitaire

Le coronavirus bouleverse forcément notre mode de vie et il faudra donc vous renseigner sur les nouvelles modalités notamment pour l’Open Space.

Open Space
Source : capture Pixabay

Autrefois, les sociétés voulaient s’inspirer d’autres modèles afin de proposer des lieux beaucoup plus ouverts et spacieux. Cela permet aussi de communiquer beaucoup plus facilement avec les salariés et vous n’êtes pas derrière une cloison. Ce modèle était très sympathique avant l’arrivée du , car c’est désormais le bureau individuel qui a la cote en . En effet, vous êtes ainsi certain de ne pas être en contact tout au long de la journée avec des collègues.

Un Open Space avec un masque toute la journée

Vous avez donc le choix entre deux formats : le premier est simple, vous êtes dans un bureau individuel, vous n’êtes pas contraint de porter un masque puisque vous êtes seul. A contrario, le second est beaucoup plus problématique, car l’Open Space ne permet pas toujours de respecter la distanciation sociale. Le port du masque est alors obligatoire. Les Français qui ne veulent pas enfiler tout au long de la journée cet accessoire à usage unique ou en tissu ont tendance à s’orienter vers le bureau individuel.

  • De ce fait, avec la recrudescence du coronavirus en France, deux formats ne cessent de prendre de l’ampleur.
  • Vous avez d’un côté la suppression de l’Open Space avec un retour en force des bureaux individuels lorsque cela est possible.
  • Le télétravail connaît aussi un franc succès puisqu’il est agréable de travailler à la maison, loin des collègues potentiellement atteints par le Covid-19.
  • L’Open Space n’est donc pas le meilleur environnement et il pourrait être remis en question pour les futures constructions.

Les nouveaux bâtiments qui sont érigés pour les entreprises pourront proposer de l’Open Space, mais avec de nouvelles réglementations comme la mise en place des panneaux en Plexiglas. Vous conservez cette ouverture sur l’entreprise, mais vous êtes un peu plus protégé, cela évite de porter le masque pendant 8 heures et surtout d’être enfermé dans un bureau alors que vous êtes seul. Toutefois, contrairement aux idées reçues, l’Open Space n’a pas toujours été très apprécié notamment à cause du bruit.

Les désagréments de l’Open Space pour travailler

Vous avez certes la progression du coronavirus qui est plus simple à cause de cette ouverture sur l’ensemble des bureaux, mais il y a aussi les nuisances sonores. Vous n’êtes pas forcément isolé avec des parois, votre collègue peut alors vous déranger tout au long de la journée au fil des communications alors que vous tentez de vous concentrer. Les conséquences sont souvent les mêmes dans toutes les sociétés, les salariés adoptent d’un côté les bouchons d’oreilles ou le casque anti-bruit pour écouter éventuellement de la musique. Cette dernière peut être problématique pour certains, car ils n’arrivent pas à se concentrer.

Du côté de l’INRS comme a pu le préciser Cnews, un retour en arrière ne sera pas forcément au rendez-vous, car la mise en place d’un bureau individuel demande beaucoup plus de place dans les entreprises. Toutefois, des améliorations sont à prévoir et le modèle de l’Open Space comme nous pouvons le connaître pourrait être remis en question dans les prochains mois. Si vous souhaitez réellement une alternative pour éviter la propagation du virus, il y a le télétravail, mais cela n’est pas forcément possible pour l’ensemble des employés. Ce modèle a tout de même montré ses forces pendant le et certaines entreprises autrefois sceptiques ont découvert tous les points forts.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.