Coronavirus en France : ce sont désormais des lycées qui ferment leurs portes !

Vous savez sans doute que les écoles ont fermé leurs portes dans plusieurs départements à cause d’une recrudescence des cas positifs.

Lycée
Source : capture Pixabay

Dans le nord de la , le Covid-19 est toujours présent et il n’épargne aucune région. Certains membres du gouvernement ont révélé qu’il y avait eu un certain relâchement notamment du côté des Français qui ont mis de côté les gestes barrières. Des fêtes ont également vu le jour, ce qui aurait permis à la maladie de prendre de l’ampleur au fil des semaines. Le constat est donc inquiétant alors que la rentrée des classes a été faite il y a moins de deux semaines. Des lycées ferment leurs portes.

Un dépistage positif pour plusieurs lycéens dans le Nord

Les vacances d’été ont sans doute été problématiques, car la France découvre l’envers du décor. Le brassage de la population, les sorties avec la famille ou encore les amis ont eu des répercussions au même titre que le relâchement de la vigilance des Français. Ces derniers n’ont pas forcément fait preuve d’une grande rigueur notamment pour porter le masque, utiliser le gel hydroalcoolique. Il suffit de se promener dans les rues pour constater que certains portent plusieurs fois cette protection au cours de la semaine sans, forcément, la laver.

  • Les discussions avec les proches peuvent être houleuses surtout lorsqu’ils révèlent que le masque n’a jamais été lavé.
  • D’autres le repassent seulement avec de la vapeur pour tenter de supprimer les germes sans, forcément, utiliser un programme à 60 degrés.
  • Tous les Français ne sont pas rigoureux et la maladie continue de se propager.
  • Dans le Nord, des établissements ne peuvent plus recevoir le personnel et les élèves à cause d’un dépistage positif.

Selon Cnews, il y aurait toutefois une raison à ce phénomène qui touche plusieurs établissements. En effet, le journal partage les propos de certains responsables pédagogiques qui sont certains que les soirées privées n’ont pas été mises de côté. Certaines à la fin de l’été ont été organisées au Touquet et les gestes barrières n’étaient pas de la partie. De ce fait, des lycéens ont pu être contaminés et, aujourd’hui, les dépistages sont positifs. Bien sûr, le Nord n’est pas la seule zone française concernée, car plus de 20 établissements scolaires ont fermé leurs portes depuis la rentrée scolaire.

Un suivi pédagogique à distance

Comme ce fut le cas après le confinement, les élèves peuvent suivre les cours avec la visioconférence, mais après de longs mois d’absence, ce n’est pas forcément la meilleure solution. Vous savez sans doute que le décrochage a été clairement au rendez-vous. Des lycéens ont passé un baccalauréat dans des conditions assez spécifiques puisque les épreuves n’ont pas été réalisées, il s’agissait d’un contrôle continu largement pointé du doigt. Avec cette fermeture pour plusieurs jours à cause de l’isolement des cas positifs, certains lycéens commencent très mal cette nouvelle année scolaire.

Certes, les cours sont toujours assurés avec la visioconférence, mais certains préfèrent se retrouver en classe. La situation est donc inquiétante et surtout préoccupante à quelques jours seulement de la rentrée scolaire. Les responsables espèrent que le contexte ne prendra pas une ampleur trop conséquente dans les prochaines semaines notamment pour honorer tous les cours dans les meilleures conditions. Tant que le vaccin ne sera pas au rendez-vous, la transmission du sera toujours au rendez-vous puisqu’il y aura forcément des personnes qui seront négligentes. N’oubliez pas de vous protéger avec un masque et de respecter les gestes barrières.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.