A la suite des vacances de la Toussaint, vers une fermeture des écoles à cause du Covid-19 ?

Les vacances de la Toussaint se terminent dans quelques jours seulement et des pistes de réflexion sont avancées.

Ecole
Source : capture Pixabay

Depuis quelques jours, plusieurs pistes sont avancées avec notamment un couvre-feu à 19 heures pour toute la ou encore un confinement au cours du week-end. Emmanuel Macron devrait se réunir ce mercredi avec ses collaborateurs pour informer peut-être les Français sur la suite des mesures sanitaires. Parmi ces dernières, il y a d’autres rumeurs qui circulent notamment concernant la fermeture des écoles après les de la Toussaint.

La rentrée des classes sera-t-elle problématique ?

Des dizaines de départements sont désormais concernés par le couvre-feu à partir de 21 heures, mais la situation continue d’inquiéter puisque l’épidémie ne semble pas ralentir. La piste de la fermeture des écoles à la fin des vacances de la Toussaint, soit le 2 novembre serait-elle judicieuse ? De la maternelle au lycée, ce seront tout de même, 12 millions d’élèves qui retrouveront leurs classes.

  • Dans les établissements, ils seront près de 2.7 millions à se retrouver dans des classes ou des amphithéâtres.
  • Le professeur de santé publique, Antoine Flahaut s’est exprimé sur BFMTV et il est contre l’ouverture des classes le 2 novembre prochain.
  • Il estime que les établissements secondaires et les universités devraient fermer leurs portes.

Il y a toutefois des spéculations concernant la transmission du virus par les enfants et les plus grands. Dans une école, la propagation du est-elle plus forte ? L’ouverture des écoles le 2 novembre pourrait-elle aggraver la situation ? Ce sont finalement ces deux questions qui sont les plus importantes et elles devront trouver des réponses. Ces dernières seront peut-être annoncées par Emmanuel Macron dans les prochains jours s’il décide de s’exprimer à la suite de cette réunion.

Fermer les écoles pour limiter la propagation ?

À l’approche des fêtes de Noël, l’inquiétude ne cesse de prendre de l’ampleur, car, si le coronavirus devient de plus en plus virulent, certains Français ont peur que le reconfinement soit au rendez-vous. Certains estiment qu’il faudrait l’appliquer uniquement pendant le week-end avec un couvre-feu plus précoce en cours de semaine. Dans tous les cas, selon le professeur, les zones les plus risquées sont celles de la cantine puisqu’elles favorisent le brassage des élèves. Dans les salles de classe, toutes les précautions ont été prises, les enfants parlent très peu, il y a les masques, les salles sont aérées et il y a une distanciation sociale.

Il estime qu’il faudrait faire appel à des moyens ciblés et locaux, cela éviterait peut-être une fermeture totale de toutes les classes de France.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.