Spotify : les artistes sont complètement furieux suite aux dernières annonces de la plateforme qui veut réduire leurs rémunérations !

Utilisé par des millions de français, Spotify est une des plateformes de streaming de musique les plus utilisées dans le monde.

Spotify
Source : Spotify

C’est pendant la crise sanitaire du coronavirus que Spotify a choisi de faire une annonce qui ne va clairement pas plaire à tout le monde. En effet, le monde culturel vit actuellement une nouvelle crise et les revenus des artistes sont plus que jamais remis en cause.

Comment Spotify veut proposer aux artistes de toucher moins d’argent pour certains de leurs morceaux ?

C’est une nouvelle fois un coup de tonnerre dans le monde de la musique qui risque de faire beaucoup de bruit ! En effet, ce n’est pas la première fois que Spotify est au coeur de la polémique notamment sur la rémunération des artistes présents sur la plateforme. Pendant longtemps, on a en effet accusé la plateforme de ne pas rémunérer suffisamment les artistes et tous les ayant droits. Mais au début du mois de novembre, Spotify propose une nouvelle fonctionnalité pour les artistes qui n’a pas du tout bien été accueillie par ces derniers.

En effet, Spotify a décidé de proposer de mettre en avant un morceau de leur choix en avant… contre une rémunération encore plus basse ! Si certains artistes espèrent pouvoir profiter d’un très gros boost du morceau sélectionné, est-ce que les revenus seront bien au rendez-vous et pourront-ils compter sur Spotify pour les accompagner financièrement ? On ne peut que remarquer l’inquiétude des musiciens qui y voient encore une fois une mauvaise nouvelle après toutes les annonces liées à la crise sanitaire du coronavirus. En effet, les concerts et les spectacles sont pour la plupart annulés ou reportés et la rémunération de toutes celles et ceux qui travaillent dans le monde culturel est remise en cause.

Concrètement, les artistes ou leurs maisons de disques pourront choisir pour chaque artiste de mettre en avant un morceau pour profiter de cette mise en avant. Dans son communiqué, Spotify a indiqué que cette grande nouveauté n’allait pour le moment que concerner les radios, c’est à dire les playlists qui sont créées en fonction d’un morceau ou d’un artiste que l’on a écouté. Cela concerne également la lecture automatique qui peut être activée par les utilisateurs, c’est à dire après l’écoute d’une playlist, d’une chanson ou bien d’un album.

Spotify ne veut pas exclure les petits artistes, mais est-ce suffisant pour eux ?

Spotify souhaite également lancer une fonctionnalité qui permettra aux artistes de s’exprimer concernant la façon dont leur musique est découverte par les nouveaux auditeurs. Ils pourront en effet identifier le type de musique prioritaire pour eux, ce qui permettra à Spotify d’adapter les playlists en fonction des informations données. Mais ces actions permettront-elles aux plus petits artistes de toucher plus d’argent ?

Rien n’en est moins sûr, mais toutefois la plateforme de streaming suédoise indique que le taux de rémunération amoindri ne sera pas appliqué dans les cas où l’auditeur choisit de lui même d’écouter un artiste sans que celui-ci n’ait été recommandé. En effet, la plateforme Soundcharts qui analyse la façon dont les artistes sont rémunérés, on constate que Spotify fait partie des plus mauvais élèves.

Il s’agit en effet de la plateforme qui paie le moins bien les artistes et leurs ayant droits, avec une somme de 0,00318 dollars par écoute. Du côté de Deezer, on constate que ce tarif est de 0,00436 dollars, contre 0,00563 sur Apple Music et même 0,00989 dollars pour Tidal. Autant dire que les plus petits artistes ne doivent clairement pas s’attendre à recevoir des millions avec ces plateformes de streaming !


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.