Mulan : Pourquoi Mushu est absent du film ? La réalisatrice s’explique !

Dès l’annonce de sa mise en chantier, nous apprenions que le remake live de Mulan s’éloignerait de l’original. Et la réalisatrice assume totalement !

mulan
Source : Instagram

Les remakes live de dessins animés ne cessent d’envahir les salles obscures. Cendrillon, Le Roi Lion, Le Livre de la Jungle, la Belle et la Bête… Ces adaptations sont de plus en plus nombreuses et conquièrent plus ou moins la critique et le public, bien que ce dernier se déplace généralement en masse pour (re)découvrir ces histoires connues de tous. Mais Mulan restera un cas à part ! Sa sortie de mars a été décalée, puis annulée et le film est finalement disponible dès le 5 septembre dans plusieurs pays, mais directement sur Disney+.

En France, il ne faudra pas débourser 30 euros comme dans les autres pays puisque Mulan sera gratuit ! Mais cette option payante pour découvrir le film en avant-première étant absente dans notre pays, il faudra attendre début décembre pour enfin voir cette adaptation ! En attendant, la réalisatrice se confie sur son travail.

Niki Caro ne veut pas d’une adaptation copiée collée

Le Roi Lion, dernière sortie Disney adaptée d’un chef-d’oeuvre animé a beau avoir connu un énorme succès à travers le monde (plus d’un milliard six cent millions de dollars), il n’a pas été épargné par les critiques. La technique du long métrage a été louée (on croit vraiment voir de réels paysages et animaux alors que tout a été réalisé par ordinateur), mais son manque de magie et de fantaisie lui a porté préjudice. Difficile de retranscrire toute la féérie et la loufoquerie de l’original tout en respectant le photo-réalisme des animaux.

En résulte un film jugé froid, qui n’apporte rien à l’original (sans pour autant lui faire honte) bien qu’il dure plus longtemps que ce dernier. Mais du côté de Mulan, sa réalisatrice Niki Caro n’a jamais eu dans l’optique de réaliser un remake copié collé. Loin de là. Au contraire, elle souhaitait coller au plus près du poème original, celui qui est la source de la légende chinoise que Disney avait fait connaître de tous en 1998 avec son célèbre dessin animé.

L’absence de Mushu déçoit les fans

Le Mulan original raconte l’histoire d’une jeune femme qui vol l’armure de son père (handicapé) et se fait passer pour un homme afin de combattre l’armée des Huns qui menace de tuer l’Empereur et de s’emparer du pays. Elle est accompagnée par Mushu et un criquet (soit-disant) porte bonheur pour mener à bien sa mission. Mushu était l’acolyte de Mulan, celui qui générait le plus de blagues et de situations cocasses (on se rappelle de sa rencontre avec la jeune femme, mémorable). Mais cette adaptation se veut sérieuse et vise un public plus adulte, moins enfantin. Il aurait difficile (impossible ?) pour la réalisatrice d’obtenir un ton réaliste, voire brutal, avec la présence d’un dragon nain animé.

Il a donc été décidé que Mushu serait absent, mais que Mulan serait suivi tout au long de son périple par un superbe phénix, symbole de ses ancêtres qui veillent sur elle (elle seule peut le voir). La réalisatrice a cependant tenu à clarifier cette note d’intention face à la colère des téléspectateurs :

« Nous étions très inspirés par ce que Mushu apportait au dessin animé, c’est-à-dire l’humour et la légèreté. Notre challenge c’était d’apporter ça aux relations réelles de Mulan, avec ses collègues soldats. Mushu, un des personnages adorés du dessin animé, était le confident de Mulan. Une partie [du défi] de cette transition en prise de vues réelles reposait sur notre engagement vis-à-vis du réalisme de son parcours et elle devait donc tisser ces liens avec les autres soldats. Il y avait certainement beaucoup à faire de ce point de vue là » (traduction faite par ecranlarge.com).

Un film chaleureusement accueilli

Et ce choix a finalement porté ses fruits puisque le film a été très chaleureusement accueilli par la critique. Il est décrit comme visuellement somptueux, et traversé par un réel souffle épique qui offre des scènes de batailles parfaitement orchestrées (celle dans la montagne enneigée reste un grand moment de ).

Les chansons, également absentes, sont remplacées par une musique présente et élégante, qui vient d’autant plus renforcer les envolées lyriques ou héroïques des aventures. Mulan est considérée comme l’une des meilleures adaptations du catalogue Disney à ce jour !

 


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.