Immaculée Conception de Bartolomé Esteban Murillo : l’horrible restauration qui vire au cauchemar

Le tableau en Espagne a fait l’objet d’une restauration, mais le résultat n’est clairement pas celui escompté.

Le tableau
Source : capture YouTube @Europa Press

Certaines personnes se lancent dans la restauration des portraits et des tableaux. Ces derniers ne vieillissent pas toujours très bien et les conséquences sont désastreuses notamment pour le patrimoine. Il n’est donc pas surprenant que des experts soient appelés à la rescousse afin de redonner un peu de fraîcheur à ces tableaux de grande valeur. Un tableau en Espagne n’a toutefois pas bénéficié d’une réelle qualité, car il a été totalement abîmé pour le plus grand malheur des professionnels et des amateurs d’art. Il suffit de regarder la photo pour comprendre que l’oeuvre avant et après n’a absolument rien en commun.

Une restauration dramatique et irréversible

Le tableau en Espagne ne peut pas être modifié ou rattrapé, car les dommages sont beaucoup trop conséquents. Il est aussi très difficile de retrouver le visage d’origine au niveau de la restauration. Les deux photos ont donc connu un succès phénoménal sur les réseaux sociaux, car elles ont été partagées à maintes reprises, mais elles montrent également qu’il faut un certain talent dans ce domaine. La restauration d’un tableau n’est pas si simple et les conséquences peuvent être désastreuses, mais ce n’était pas la première fois qu’une telle oeuvre a été abîmée.

  • Selon le site La Vanguardia, la personne qui s’est occupée de la restauration est spécialisée dans les meubles et non les tableaux.
  • C’est un collectionneur d’art originaire de Valence qui a pu s’exprimer et ses propos ont été repris notamment par Paris Match.
  • Le tableau est celui de l’Immaculée Conception de Bartolomé Esteban Murillo et il a été confié à un homme.
  • Le restaurateur avait bénéficié d’une vraie confiance et le but était de redorer le cadre et de nettoyer la toile.
  • L’opération aurait tout de même été facturée près de 1200 euros.

Vous imaginez sans doute la surprise lorsque le propriétaire du tableau a retrouvé son tableau qui était en réalité une copie de l’Immaculée Conception de Bartolomé Esteban Murillo. Le visage est clairement défiguré et il est difficile d’apprécier désormais cette oeuvre qui ne peut pas être « réparée ».

Tenter de retirer ce qui a été peint

Pour retrouver le tableau d’origine, une autre restauration peut être envisagée, la seule solution consiste à enlever la peinture qui se situe au-dessus de celle de l’Immaculée Conception de Bartolomé Esteban Murillo. Cela demande forcément un travail titanesque et même de l’argent. Il faut aussi un véritable professionnel pour que le résultat soit beaucoup plus réjouissant. Cette oeuvre appartenait à une famille et il avait une vraie valeur sentimentale. De ce fait, la perte est considérable pour ce collectionneur. En Espagne, cette affaire n’est pas la seule, car de nombreux tableaux ont tenté d’être restaurés et le résultat était à chaque fois catastrophique.

Les désastres ont d’ailleurs fait le tour du Web pour le plus grand bonheur des internautes, mais les collectionneurs découvrent souvent les résultats avec le plus grand effroi. Il ne faut pas oublier que les changements sont parfois impossibles à effacer et si vous avez l’intention de confier l’un de vos tableaux, faites en sorte de sélectionner un véritable collectionneur, un professionnel ou encore une personne qui a pu bénéficier d’une solide formation dans ce secteur. Certains estiment que la profession n’est pas forcément encadrée, cela laisse donc la place à des dérives de ce genre qui sont réellement problématiques pour le monde de l’art.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.