Fort Boyard : les tigres sont-ils sous calmants ? Le dresseur s’explique ! Révélations !

En marge de la participation polémique du journaliste Hugo Clément à l’émission Fort Boyard, une rumeur concernant les tigres a été lancée sur Twitter, jusqu’à faire réagir la personne qui s’occupe de leur santé.

Hugo Clément
Source : Instagram

Les audiences de ont été particulièrement bonnes à l’occasion de l’épisode de lancement, sans doute grâce à la présence de Claude, héros de Koh Lanta qui a acquit pendant le confinement (et même après) une jolie notoriété. L’émission se serait en revanche volontiers passé de la concernant la participation de , journaliste particulièrement soucieux de la cause animale.

Les internautes ont mis en avant ce qu’ils considèrent comme être de l’hypocrisie, lui qui se bat contre la maltraitance animale tout en participant à une émission où des tigres restent dans un fort pendant deux mois. Le jeune homme s’est expliqué, tout comme le dresseur des animaux, puisqu’une polémique naissait sur les réseaux concernant une possible prise de calmants.

View this post on Instagram

Ce soir, je serai dans Fort Boyard avec @alexandrarosenfeld, @flopeyre @arianemassenet et @geremycredeville ! Nous allons tenter de remporter la plus grosse somme possible pour aider la formidable association « Les matelots de la vie », qui emmène des enfants guéris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalisés, eux, participent aux aventures de leurs copains à distance, en attendant de pouvoir prendre la mer. Pour découvrir leur boulot et les aider si vous le souhaitez, rendez-vous sur : www.matelots-vie.com Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d'interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées. Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision. Sinon, vous pensez qu’Alex, qui a une peur bleue du vide, acceptera de sauter ? 😬😨 Réponse à 21h sur @france2 😁

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

Hugo Clément vivement critiqué pour sa participation à l’émission

On connait le principe très louable de Fort Boyard. Le but des célébrités qui se retrouvent dans le fort est de réussir le plus d’épreuves possibles avant de récolter une grosse somme d’argent pour une association qu’elles représentent. Mais l’émission est fragilisée par des polémiques qui durent depuis des années et qui concernent (notamment) la présence des tigres dans l’enceinte du fort.

Leur présence est souvent remise en cause, tout comme celle de Hugo Clément lors de la dernière émission diffusée sur France Télévision. Le journaliste, par ses prises de parole, souhaite que les français réalisent les conditions souvent déplorables dans lesquelles vivent les animaux qui ne naissent que pour finir dans nos assiettes.

Soucieux de la cause animale, il a écrit des livres sur le sujet et participé à des reportages qui mettent en avant une abominable réalité. Or, certains questionnent sa présence dans l’émission quand celle-ci utilisent des tigres à des fins de pur divertissement. Tout a notamment commencé avec ce tweet, qui a lancé deux polémiques jointes :

« Je meurs, Hugo Clément il nous fait des vidéos Kombini larmoyantes pour parler de l’élevage de poulets en batterie, par contre, participer à Fort Boyard où des putain de TIGRES sont détenus sous calmants dans un fort de béton, aucun problème, c’est parti ils sont où les chatons »

View this post on Instagram

MERCI ! MERCI ! MERCI ! Merci d'être si nombreux à regarder et soutenir #SurLeFront. L'émission d'hier soir est disponible en replay, le lien est dans ma bio. Merci pour tous vos messages adorables, je n'arrive pas à tous les lire ni à répondre à tout le monde, mais ils me touchent beaucoup. Merci à @france2 de permettre à ces films d'exister. Merci à toutes les super équipes de Winter Productions pour leur travail acharné. Merci @woraklshm pour la sublime musique originale. Merci surtout aux combattantes et combattants qui se battent tous les jours sur le terrain pour sauver les espèces en danger ! N'hésitez pas à me dire en commentaire ce que vous avez pensé du film, votre avis compte beaucoup pour nous.

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

Hugo Clément se justifie sur Instagram

Conscient que la polémique enflait, le jeune journaliste a décidé d’y répondre. C’est la deuxième fois que le garçon participe à l’émission et il a tenu à mettre les choses au clair : il a toujours refusé de participer à des épreuves qui impliquaient des animaux. « Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux dans un but de divertissement« .

Il considère qu’en participant à l’émission (et étant donné que tout le monde connait ses convictions) cela peut ouvrir le débat. Pour Télé-Loisirs, il expliquait qu’il espérait qu’un jour, l’émission puisse se faire sans animaux. « Selon moi, on n’a pas besoin d’enfermer des tigres pour avoir une super émission télé« . 

Le dresseur des tigres répond à la polémique

Si Hugo Clément a répondu à la polémique le concernant, le tweet cité ci-dessous parlait également de tigres qui seraient shootés aux calmants. Une théorie qui n’a rien d’un fait mais qui a pourtant fait son bout de chemin sur les réseaux sociaux, obligeant le dresseur des animaux à la nier. Pour rappel, les tigres résident deux mois par ans dans le Fort, eux qui, le reste de l’année, participent aux spectacles du Puy du Fou. 

Thierry Le Portier, dresseur des tigres donc, réfute totalement cette accusation. Il a décidé de répondre auprès de CheckNEws. Il y a en effet des types d’animaux à qui on donne des calmants (légèrement) dès qu’il s’agit « de les déplacer parce qu’ils n’ont pas l’habitude« . Mais ses tigres appartiennent à une autre catégorie : celle des « animaux qui travaillent, et à qui on n’a pas besoin de donner quoi que ce soit parce qu’ils ont l’habitude de voyager et aiment ça. Certains tigres qui sont allés au fort Boyard ont aussi été à l’étranger, sur le tournage de Gladiator. Aller au fort Boyard, pour eux, c’est un voyage de rien du tout« .

De quoi éteindre la polémique actuelle, mais pas de quoi clore le débat sur l’utilité des fauves dans l’émission.


Pierre Costero

Pierre Costero

Passionné d'écriture, je suis rédacteur web depuis sept ans. Je m'intéresse à l'actualité médiatique et la vie des célébrités en partageant avec justesse les dernières nouveautés brûlantes.