Dix petits nègres d’Agatha Christie : un changement pour enlever le terme raciste

Vous connaissez sans doute le livre les dix petits nègres d’Agatha Christie, mais il va changer de nom pour enlever le dernier mot.

Livre
Source : capture Pixabay

Depuis quelques semaines, les manifestations contre le racisme se multiplient en France et dans le monde entier. Certaines statues sont visées, des propos sont taclés sur les réseaux sociaux et des oeuvres sont montrées du doigt. À chaque fois, le racisme est notifié, c’est pour cette raison que l’arrière-petit-fils d’Agatha Christie a décidé de procéder à ce changement. Le roman ne se nommera donc plus de cette manière et vous ne pourrez plus trouver le livre sous l’appellation les Dix petits nègres.

Voici les propos de James Prichard

Il s’est exprimé à RTL notamment pour faire part de sa volonté, celle de supprimer le terme raciste du livre d’Agatha Christie. Il a souhaité également apporter quelques précisions concernant la création de ce livre très prisé dans le monde entier. Il précise sur les ondes françaises que le récit est basé sur une comptine et elle n’est pas signée par Agatha Christie.

  • Le titre a été modifié dans les années 80 sur le sol américain et les changements seront effectifs partout dès les prochaines semaines.
  • L’arrière-petit-fils, James Prichard est convaincu que le titre original n’était pas celui-ci.

Vous pourrez donc le trouver dans les librairies physiques ou en ligne sous une appellation différente à savoir Ils étaient dix et non les Dix petits nègres. Le but consiste à supprimer le terme à la fin du titre puisqu’il est jugé raciste. Il a aussi insisté sur le fait qu’elle voulait surtout divertir les lecteurs grâce à ses écrits, elle n’aurait pas été d’accord si un livre entraînait une vive émotion négative ou s’il blessait quelqu’un. C’est pour cela qu’il a souhaité aussi modifier le titre de ce livre puisque Agatha Christie aurait sans doute été en accord avec cette volonté. De ce fait, la modification devrait être effective dès aujourd’hui. Si vous faites une recherche, le nom est peut-être toujours inscrit, mais, dans les prochaines semaines, c’est bien la version Ils étaient dix qui sera proposée au grand public.

Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser: voilà le comportement à adopter en 2020.

Un changement beaucoup plus conséquent

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de changer le titre, de supprimer le terme critiqué et de le remplacer par celui cité dans cet article. En réalité, la transformation est beaucoup plus complexe puisque c’est l’ensemble du texte qui doit être repensé. Le roman a porté plusieurs noms depuis sa création que ce soit pour la version originale ou celle éditée par la suite. Le synopsis reste toutefois le même puisque le lecteur découvrira le destin de 10 inconnus qui sont invités à rejoindre une île grâce à un courrier assez mystérieux.

Malheureusement, leur sort n’est pas réjouissant puisqu’ils sont tués les uns à la suite des autres. Le récit est aussi basé sur une île qui se nomme l’Île du nègre et elle doit également changer de nom. De ce fait, comme le mot apparaît près de 74 fois dans le texte, le travail est conséquent puisqu’il faut repenser certains passages et les adapter. Il ne faut pas oublier que la France est assez lente puisqu’il s’agissait de l’un des derniers pays qui n’avaient pas procédé à la modification de cette oeuvre. Si vous décidez d’acheter ce livre, vous pourrez constater que l’île a été remplacée comme celle dans l’édition américaine, elle se nomme désormais l’île du soldat.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.