Loi Pinel : Pourquoi il ne faut plus hésiter en 2020

Loi Pinel : Pourquoi il ne faut plus hésiter

Beaucoup de français cherchent des moyens de défiscalisation intéressants. La loi Pinel, instaurée en 2015, tient-elle encore toutes ses promesses, en ce début d’année 2020 ? Les premiers indicateurs semblent dire que oui. Zoom sur ce dispositif.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La loi Pinel permet d’acheter un bien neuf (ou ancien, sous certaines conditions), avec ou sans apport que vous mettrez ensuite en location auprès de foyers modestes, voire très modestes. Il faut, bien entendu, que vous soyez éligible à ce dispositif fiscal.

Test d’éligibilité en remplissant ce formulaire :

visitez le site partenaire Capitalize.fr

La durée de cette location peut être de 6, 9 ou encore 12 ans, selon la volonté du propriétaire. Au bout de ce laps de temps, le propriétaire décide de revendre le bien ou d’en profiter pour lui. Ce bien constitue alors un patrimoine intéressant qu’il peut léguer à ses héritiers, après son décès.

Pour les personnes désireuses de préparer leur retraite, la loi Pinel représente un investissement de choix car il permet d’avoir à la fois un capital ; car le bien représente une valeur marchande plus ou moins élevée, mais aussi de percevoir une rente.
En effet, le bien, pendant toute la durée de la location, permet de percevoir le montant d’un loyer et ce, tous les mois. Un revenu complémentaire à ne pas négliger. C’est pourtant surtout au niveau de la fiscalité que la loi Pinel s’avère intéressante. Car il est possible d’économiser, en fonction de votre situation et du bien, jusqu’à 63 000 euros !

Quels sont les critères pour pouvoir acheter un bien, avec la loi Pinel ?

comment choisir un bien loi pinel

Vous devez choisir un logement neuf ou en l’état futur d’achèvement, sachant que la valeur du bien ne doit pas excéder 300 000 euros. Si vous préférez opter pour l’ancien, sachez qu’il faut que les travaux nécessitent plus de 25% du prix total du bien.
Il peut paraitre plus profitable d’acheter un appartement, notamment dans une grande agglomération. Attention, cependant, car à partir de l’année prochaine, la loi Pinel va évoluer et ne se destinera plus qu’à l’acquisition de biens pavillonnaires ou encore des maisons individuelles !

Vous devrez le mettre à la location un an après l’achat. S’il s’agit d’un bien étant encore en travaux, une fois ces derniers terminés, là encore, vous serez tenus de louer votre bien.
Le loyer demandé pour votre maison ou appartement est plafonné en fonction de certaines zones (de A à C). Chaque région, en France, permet aux personnes payant trop d’impôts de se tourner vers ce type de dispositif. Il est pourtant important de vérifier dans quelle zone vous vous situez.

Plus vous louez sur une grande durée, plus l’intérêt fiscal est important. Par exemple, si vous optez pour la location sur la plus longue durée (12 ans), vous obtenez une réduction d’impôts allant jusqu’à 63 000 euros s’étalant sur cette période.

Ce type d’investissement est sûr, car il répond à une actuelle pénurie de logements. Les locataires attendent avec impatience la construction ou la rénovation de biens, sous la loi Pinel. Intéressés ? N’hésitez pas à effectuer une simulation, pour savoir si vous êtes éligible !

Qu’est-ce qui bouge en 2020, avec la loi Pinel ?

On ne compte plus les avertissements disant que le dispositif Pinel allait s’arrêter, pourtant, force est de constater que 2020 sera encore une bonne année pour les investisseurs, qui veulent profiter de cet avantage fiscal.

Afin de maximiser vos chances, nous vous engageons à chercher un quartier ou une ville où la demande locative est importante. Non seulement vous pourrez faire un investissement stable et rentable, mais vous avez l’assurance également d’œuvrer pour vos semblables. Les biens immobiliers locatifs de qualité se font de plus en plus rares et bon nombre de ménages désespèrent de trouver une maison à louer. C’est donc l’occasion de joindre l’utile à l’agréable, en investissant dans l’immobilier, à moindre coût.

Le fait qu’il ne soit pas obligatoire d’avoir un apport est un vrai plus pour les investisseurs. Pour les banques, la Loi Pinel est devenue une valeur sûre. Elles savent que le loyer servira à payer les traites du bien. Les plafonds de loyers et les revenus des locataires évoluent chaque année.


Pour 2020, voici les nouveaux barèmes :
ZONES
A bis
Paris et 29 communes limitrophes A
Ile de France, Côte d’Azur, Lyon, Marseille, Montpellier et certaines zones de Genève B1
Villes de + 250 000 habitants + villes ayant un prix de l’immobilier très élevé B2 et C
Villes de 50 000 habitants et villes ayant reçu l’agrément Pinel par la Préfecture
17.43 € du m² 12.95 € du m² 10.44 du m² 9.07 € du m²

On assiste donc en 2020 à une majoration d’1.53 % par rapport à l’année dernière. Une véritable bonne nouvelle pour les propriétaires qui auront su profiter de la loi Pinel et recueillent aujourd’hui les loyers mensuels de leur(s) bien(s) immobiliers. En effet, il est toujours possible d’acheter deux biens, au maximum, grâce à la loi Pinel, pour doubler votre avantage fiscal.

Pour les locataires également, 2020 est un bon cru car le plafonnement des ressources n’a augmenté que de 0.6% par rapport à 2019.
Par exemple une personne seule, voulant louer un bien Pinel à Paris, ne devra pas avoir des ressources annuelles supérieures à 38 465 euros.
Pour le même cas de figure, mais dans une zone B, cette même personne ne devra pas percevoir plus de 28 217 € par an. Pour en savoir plus, concernant vos futurs locataires, n’hésitez pas à effectuer une simulation.
Les simulations sur Internet vous permettent de savoir plusieurs choses : si vous êtes éligible, en fonction de vos ressources, à ce dispositif, dans un premier temps, mais aussi connaitre le montant de votre avantage fiscal selon le montant de votre investissement et la zone concernée.

Enfin, vous pouvez avoir tous les détails relatifs aux conditions locatives et les plafonds de loyer, par exemple. Ces outils, simples à utiliser et gratuits, vous donnent une estimation fiable, pour savoir si, en 2020, vous serez l’heureux propriétaire d’un bien immobilier à but locatif.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Perambulando em Paris (@perambulando_em_paris) le

source instagram