L'actu Live

Assurance au kilomètre, est ce intéressant pour vous ?

L’assurance auto au kilomètre est dédiée aux « petits rouleurs », ceux qui effectuent peu de kilomètres dans l’année avec leur voiture. C’est un nouveau type de contrat proposé par les compagnies d’assurance.

Consulter Masquer le sommaire

Qui sont ces nouveaux conducteurs qui peuvent prétendre à souscrire à une assurance aux kilomètres ? A partir de quand ce type de contrat d’assurance auto devient intéressant pour le conducteur par rapport à un contrat d’assurance traditionnel bonus malus ? Clairement, est ce que ça vaut le coup pour vous ? Quels sont les avantages au niveau du tarif mais aussi au niveau des garanties ? Demandez des devis d’assurance auto auprès de différentes compagnies d’assurance mais globalement, si vous faites moins de 10.000 kilomètres par an, ce nouveau type de formule pourrait vous permettre de faire des économies importantes !

L’assurance au kilomètre, qu’est ce que c’est en deux mots ?

En souscrivant à une assurance au kilomètre, vous payez votre assurance auto en fonction d’un nombre pré-défini de kilomètres, à l’avance. Pourquoi payer autant que quelqu’un qui fait 30.000 kilomètres par an quand on en fait seulement 5000 ? Les risques d’avoir un accident sont plus faibles, il est donc normal de payer moins ! C’est en partant de ce postulat que les compagnies d’assurances se sont renouvelées en proposant l’assurance aux kilomètres pour ceux qui ont peu besoin de leurs voitures dans l’année.

Ce type de contrat s’adapte aux habitudes du conducteur en fonction du nombre de km qu’il compte effectuer dans l’année.

Le contrat peut être établi :

  • en fonction d’un forfait kilométrique (exemple 5000 km, ou 7000 km)
  • en fonction de la distance réelle parcourue pendant l’année

Ce nouveau modèle d’assurance auto est en pleine croissance depuis que les entreprises et les salariés se sont tournés vers le télétravail. Avec la démocratisation du travail à distance et les réunions en visio, le temps passé sur la route diminue drastiquement pour tout le monde, certains n’utilisent plus du tout leur voiture pour aller à la gare ou au travail ! Des économies de temps, d’essence et donc d’assurance grâce à ce nouveau contrat « au kilométrage ».

Les avantages et inconvénients de l’assurance auto aux kilomètres

Les avantages sont doubles, tant pour la compagnie d’assurance que pour l’assuré au niveau des garanties :

  • La compagnie d’assurance qui s’adapte et qui propose la meilleure option va pouvoir toucher plus de clients qui seraient restés en contrat avec leur compagnie d’assurance traditionnelle.
  • Pour l’automobiliste, l’intérêt c’est le prix : il va clairement payer moins cher, et économiser jusqu’à 40% sur son contrat d’assurance classique.

Mais attention, il y a des contreparties avec ce type d’assurance auto :

  •  il ne faut pas dépasser. Cela nécessite de bien évaluer à l’avance le kilométrage que vous allez pouvoir faire dans l’année. Si votre assurance propose une assurance 5000km et que vous en faites 7000, vous risquez d’avoir une pénalité.
  • l’acceptation de ce type de formule peut nécessiter l’installation de boîtier dans le véhicule pour contrôler votre conduite mais ce n’est pas systématique (cela peut être aussi un contrat basé sur la confiance. Il y a donc des frais d’installation du boîtier mais aussi des frais mensuels de location du boîtier. Ces frais rentrent dans l’équation si vous vous demandez si c’est vraiment avantageux par rapport à votre assurance actuelle. Ce boîtier n’a pas tout à fait la même vocation que ceux posés dans le cadre d’une assurance « Pay as you Drive » puisqu’il ne va pas juger votre conduite, seulement analyser vos kilomètres parcourus.
  • En cas de contrat basé sur la confiance, un contrôle sera quand même effectué en cas de sinistre au moment où l’assurance auto va jouer, comme en cas d’accident avec un autre conducteur ou un phénomène naturel comme de la grêle qui vient cabosser votre véhicule.

Les avantages de l'assurance au kilomètre

Assurance au kilomètre : est ce que vous allez y gagner avec cette formule ?

A partir de quand l’assurance au kilométrage devient plus intéressante qu’un contrat d’assurance classique au tiers ou tout risque ?  Si vous respectez vraiment le nombre de kilomètres annoncés en début d’année et que vous ne dépassez pas, oui ça vaut le coup. C’est clairement avantageux pour ceux qui font moins de 10.000 kilomètres par an.

Les personnes qui vont pouvoir sans risque souscrire à une assurance au kilomètre sont celles en couple, dont le conjoint va acheter une autre  voiture et l’assurer selon les contrats classiques. Ainsi, en cas de consommation de trop de kilomètres mensuels, il est possible d’avoir un fusible avec l’autre véhicule !

Le calcul est donc à faire pour rouler sereinement : estimez vos déplacements mensuels pour aller au travail, pour faire les courses et anticipez les congés. Allez vous partir avec votre véhicule en vacances deux fois dans l’année en plus ? Si oui, vous allez rapidement ajouter 3000 à 4000 kilomètres au compteur et peut être risquer de dépasser. Vous devez tout noter pour ne pas avoir de surprise !

Que se passe t-il si vous dépassez le nombre de kilomètres initialement prévu ?

Si vous dépassez sans prévenir votre assureur, vous pouvez encourir des pénalités ou être moins bien couvert au niveau de l’assistance en cas d’accident. Vous pouvez donc avoir un rappel en payant un prix malus par kilomètre dépassé ou être basculé sur un autre contrat automatiquement.

A partir de là, vous comprenez que faire une fausse déclaration sur les distances parcourues est une mauvaise idée ! Oui, il est tentant de dire qu’on roule 2000 kilomètres de moins par an pour payer moins : une formule qui repose sur la confiance vous engage à ne pas mentir au niveau de la déclaration des kilomètres parcourus.

En cas de sinistre, votre assureur va alors vérifier votre déclaration. Si celle-ci est fausse et qu’il démontre vraiment une tentative d’abus, votre assureur pourrait annuler le contrat et vous laisser sans assistance, seul face à vos responsabilités (compliqué si votre voiture doit subir des réparations coûteuses). Cela peut même vraiment devenir problématique en cas d’accident avec une personne impliquant votre responsabilité.

Et si jamais on ne « consomme » pas la totalité du forfait ?

Si vous faites encore moins de kilomètres que prévu, cela dépend des assureurs. Pour certains, les kilomètres sont perdus.  Si vous parcourez moins de kilomètres, selon les assureurs vous pouvez les reporter l’année suivante ou encore mieux vous faire rembourser du prorata non utilisé : une bonne prime pour ceux qui font l’effort de moins sortir la voiture et privilégier le vélo !

Vous êtes ici : Accueil » Auto Moto » Assurance au kilomètre, est ce intéressant pour vous ?

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter du meilleur de l'actualité people & télé-réalité au quotidien !

Sera utilisé conformément à notre politique de confidentialité