Le fast-food pour les diabétiques, c’est possible grâce à nos différents conseils

A ce jour, on compte plus de 29 millions de diabétiques aux Etats-Unis selon le Centers for Disears Control and Prevention (CDC), et la nécessité de devoir prendre en compte cette pathologie est plus qu’indispensable !

Exemples de fast-food
Source : CuteWallPaper

En effet, le diabète amène à une condition où le corps ne peut pas produire assez d’insuline ou alors ne l’utilise pas correctement. Cette dernière est nécessaire pour pouvoir utiliser le sucre qui alimente les cellules de notre corps, mais également régulier ces différents niveaux de glucose. Il est donc préférable pour les diabétiques d’avoir une alimentation adaptée pour mieux gérer leur pathologie. Le choix des menus sera donc primordial.

Limiter la restauration rapide à tout prix !

En prenant en compte quelques éléments, il est facile de s’adapter pour moins subir le diabète ! Bien souvent, la junk-food (ou malbouffe) est souvent associée comme un type d’alimentation à éviter pour les diabétiques. En effet, on y retrouve très souvent des aliments transformés qui sont très riches en calories, en sucre, mais également en matières grasses. A contrario, ces aliments sont pauvres en nutriments. Tous ces éléments font qu’ils sont très mauvais pour le diabète et qu’ils doivent être évités.

Mais si la restauration rapide est mauvaise pour les diabétiques, c’est également le cas pour les personnes non diabétiques : cela peut en effet causer des dommages aux reins qui s’aggrave pour les diabétiques.

Eviter les graisses saturées et trans !

L’étude menée par l’American Diabetes Association montre également que consommer des graisses qui peuvent être moins saturées et trans permettrait de réduire les risques de maladies cardiaques, pouvant également être une cause qui complique la vie du diabétique. En effet, il faut savoir que les graisses saturées augmentent de façon très significative le taux de cholestérol qui se trouve dans le sang mais également le taux de triglycérides. Par conséquent, il est plus que nécessaire d’avoir un apport calorique de graisses saturées de moins de 10% pour éviter toutes les complications. Malheureusement, on retrouve des graisses saturées dans bon nombre d’aliments : porc, chocolat, peau de poulet et de dinde, huile de palme…

Concernant les gras trans, ces derniers causent une inflammation qui est liée au diabète mais également aux maladies cardiaques. En contribuant aussi à la résistance à l’insuline, le diabète de type 2 peut être beaucoup plus fréquent dans ces cas là. On en retrouve dans les chips, les biscuits, la margarine, les frites, mais également dans beaucoup de gâteaux…

Choisir ses glucides de façon minutieuse ?

Il est indispensable pour les diabétiques de comprendre les glucides mais surtout la quantité qui peut être tolérée par leur corps. Malheureusement, les aliments de restauration rapide incluent trop souvent du sucre ajouté qui est une catastrophe pour les diabétiques : cela fait en effet augmenter le taux d’insuline !

Pour éviter cela l’American Diabetes Association conseille donc de se limiter à 45 grammes ou 50 grammes de glucides par repas. Par exemple, une grande frites de chez McDonald’s correspond à 66 grammes de glucides, il est donc facile de dépasser le seuil conseillé si on ne fait pas attention !

Quelques conseils pour manger au restaurant quand on est diabétique

Si vous allez au restaurant, n’hésitez surtout pas à demander des modifications sur les plats que vous prenez, même dans un fast-food ! Vous pouvez également éviter les grandes portions de frites ou de boissons pour limiter les glucides, et éviter également toutes les sauces ou encore les vinaigrettes, tout en préférant des salades dans la mesure du possible. Si la tentation du hamburger est trop forte, optez pour un hamburger qui ne contient pas de fromage et idéalement avec pas de pain ou le moins possible !


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.