Entretenir son cerveau : l’alimentation est tellement importante, les effets sont intéressants

Se nourrir est souvent un vrai plaisir surtout lorsque vous dégustez des plats que vous appréciez. Cela permet aussi d’entretenir son cerveau.

Alimentation
Source : capture Pixabay

Certains professionnels ont tendance à préciser que l’alimentation et le cerveau peuvent être liés, car la première a un effet positif sur le second. Il suffit de découvrir les effets de l’alcool pour comprendre que ce que vous ingurgitez aura forcément des conséquences. Dans Nutrition Reviews, une étude a été partagée, elle est le fruit de plusieurs scientifiques notamment en Suède et en Nouvelle-Zélande. La santé mentale serait alors impactée par l’alimentation.

Une alimentation pour optimiser le cerveau et le traitement

Ces scientifiques affirment que vous avez du plaisir à manger un plat avec des amis ou des membres de votre famille. En parallèle de cette émotion, vous avez d’autres bienfaits qui sont parfois méconnus. En effet, la communauté scientifique estime grâce à cette étude que des traitements pourraient aussi être optimisés grâce à ces aliments.

Curcuma
Source : capture Pixabay
  • Certains évoquent le concept du Brain Food que nous pouvons traduire par la nourriture pour le cerveau.
  • Il ne faut toutefois pas comprendre avec cette étude que vos compétences mentales seront transformées grâce à votre alimentation.
  • Certains aliments pourraient par contre réduire l’apparition de certaines maladies comme l’Alzheimer.
  • Si les effets sont positifs pour certains, ils sont inexistants pour d’autres.

Par exemple, des chercheurs ont montré qu’une alimentation méditerranéenne pourrait être bénéfique, elle réduirait ainsi les accidents vasculaires cérébraux. Vous avez sans doute déjà croisé des articles qui vantent les mérites de certains produits notamment pour lutter contre la dépression ou l’hypertension. D’autres estiment que le régime cétogène serait très bénéfique pour le cerveau.

Privilégiez certains aliments, délaissez le mauvais gras

Tous les nutritionnistes ont tendance à préciser lors de leur rendez-vous que votre santé dépend de votre alimentation. Elle doit donc être équilibrée, variée, mais également saine. Il faut éviter la consommation d’alcool, de matières grasses et la malbouffe. Les scientifiques estiment que les lipides ont un réel avantage et les bonnes graisses seraient idéales pour optimiser la mémoire et les capacités d’apprentissage. Comme peut le rappeler Futura Sciences, si vous avez un déficit en vitamines B12, vous pourrez avoir des désordres cognitifs.

Courge
Source : capture Pixabay

Le développement de votre cerveau a également besoin de la vitamine D, du calcium et bien sûr de l’iode, du zinc et du fer. Il est sans doute inutile de piocher du côté des compléments alimentaires, car, normalement, votre alimentation doit combler tous vos besoins quotidiens. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un médecin ou d’un nutritionniste si vous souhaitez changer votre alimentation afin qu’elle soit nettement plus intéressante pour votre santé.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.