Chocolat : tous les adeptes vont être tellement déçus à cause de cette nouvelle qui est positive pour certains

Si vous êtes un amoureux du chocolat, vous serez sans doute déçu par ce nouveau système qui est entré en vigueur le 1er octobre.

Chocolat
Source : capture Pixabay

Lorsque vous passez dans le rayon dédié au chocolat, vous avez sans doute des difficultés pour ne pas succomber à l’appel des gourmandises. En effet, il s’agit clairement d’un péché mignon pour les hommes, les femmes, les enfants… Toutefois, le 1er octobre dernier, il y avait la journée mondiale du cacao et elle a permis d’instaurer le Living Income Differential que nous pouvons traduire par la prime de revenu décent. C’est une très bonne nouvelle pour les producteurs, car ils devraient bénéficier d’une meilleure rémunération.

Le prix du chocolat va clairement augmenter

D’un côté, il y a un avantage considérable qu’il ne faut pas mettre de côté puisque la rémunération des petits producteurs sera optimisée. Toutefois, les consommateurs devront piocher dans leur portefeuille pour acheter une tablette avec un prix un peu plus élevé. Il s’agit toutefois d’une révolution et elle a été largement applaudie même par les grands groupes qui ont réellement besoin du chocolat.

  • De ce fait, Mars, Nestlé ou encore Ferrero ont été en faveur de ce nouveau système qui vise à rémunérer convenablement les producteurs.
  • Le tarif du cacao sera alors plus conséquent et les industriels vont clairement répercuter cette augmentation sur leurs prix.
  • Il faudra alors être très attentif dans les rayons de votre supermarché pour tenter de savoir si l’augmentation est considérable ou légère.

Le système a vu le jour à cause d’une crainte qui a pu voir le jour sur le marché. En effet, les producteurs de cacao n’ont pas la rémunération espérée et par rapport à d’autres cultures, ils peuvent perdre de l’argent.

Augmenter les prix ou perdre la filière du cacao

Comme vous le savez, les fèves de cacao sont importantes pour la production du chocolat, sans elles, vous ne pouvez pas trouver cette délicieuse tablette dans votre commerce préféré. Toutefois, d’autres cultures semblent beaucoup plus rentables pour les producteurs et ils auraient pu se tourner vers un autre secteur. À cause de ce mouvement, la filière du cacao aurait pu disparaître et les industriels auraient été propulsés dans une situation très difficile. C’est pour cette raison que le système a vu le jour et cette rémunération devrait permettre à la filière du cacao de persister.

Le Ghana et la Côte d’Ivoire ont été au coeur de cette demande et contrairement aux idées reçues, ce sont ces pays qui sont les producteurs les plus importants. Ils génèrent près de 65 % de la production mondiale de cacao. De ce fait, une prime de 400 dollars doit désormais être payée par les industriels pour une tonne de cacao.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.