Certains aliments sont réputés aphrodisiaques : nous vous disons quoi manger pour passer de belles nuits !

Certains aliments donnent du tonus lorsqu’ils sont consommés. D’autres augmentent l’énergie sexuelle.

Vacances d’été : Les trois séries incontournables de ce mois d’août
Young couple watching TV from Gentleman Modern

Dans les contes de fées rassemblant princes et princesses, ces dernières avaient souvent une marraine qui était une bonne fée. Or, ces dernières faisaient en général des potions d’amour comme personne. La réalité est plus terre-à-terre. En effet, pour passer une belle nuit pleine de jolies sensations, mais aussi de tonus et d’endurance, les aliments ingérés peuvent jouer un rôle. Exit les aliments lourds et gras dont la digestion difficile utilise toute l’énergie disponible. Si en plus le bon repas s’est accompagné de bière, la situation peut vite tourner à la catastrophe. En effet, la bière du fait du houblon qui la compose, va faire baisser le taux de testostérone dans le sang et calmer le plus fougueux des amants.

Un drôle de nom pour un produit magique ou presque

En fait, le mot aphrodisiaque vient d’Aphrodite, la somptueuse déesse grecque de l’amour. Les notions d’aphrodisiaques ont commencé à apparaître au 18ème siècle. Il est vrai qu’on trouve beaucoup de folklore dans ce domaine. En effet, de nombreux produits ont, à tort ou à raison, la réputation de faciliter les choses de l’amour. Certes, les effets recherchés à ce niveau là ne sont pas tous pareils. Certains recherchent une sensation de légèreté, d’autres davantage de désir. D’autres encore pensent trouver de l’endurance ou des orgasmes plus puissants. Si en pharmacie, seule la petite pilule bleue peut aider ses consommateurs masculins, cette dernière est néanmoins médicalement encadrée. Le petit bonbon qui fait des miracles chez les hommes ne s’obtient que sur ordonnance. Mais les produits naturels et les traditions sont passés par là.

Le chemin du coeur passe par l’estomac

La dicton populaire a toujours dit que le chemin du coeur passait par l’estomac et qu’il n’y avait pas meilleur prélude à une nuit enflammée qu’un succulent petit repas. Il suffit donc d’y glisser les bons aliments. Et des aliments aphrodisiaques, il en existe de l’entrée au dessert. Bien entendu très peu de preuves existent de l’effets de ces produits. En fait, il s’agit plus souvent d’aliments qui donnent du tonus et donc forcément permettent plus d’endurance ou plus de sensations. Un certain nombre d’épices tiennent la corde, mais il y a aussi d’autres aliments plus surprenants.

Les huitres

Les huitres ont la réputation d’être aphrodisiaques. Certes, cela n’a pas été prouvé. Mais il est médicalement certains que les huitres sont excellentes pour la santé. En effet, ces coquillages, à condition d’être très frais, sont bourrés d’oligo-éléments mais aussi de zinc, qui a la réputation de stimuler la testostérone. De plus, les produits de la mer sont pauvres en calories, à condition qu’ils ne soient pas accompagnés de tonnes de beurre ou de mayonnaise en quantité déraisonnable.

Le chocolat et le gingembre

Le chocolat tire sa réputation d’aphrodisiaque de l’usage qui en était fait à la cour de . Ainsi, madame de Pompadour, favorite de Louis XV a toujours eu pour habitude de boire une tasse de chocolat avant d’aller à ses rendez-vous amoureux. Mythe ou réalité ? En fait il s’avère que le chocolat contient de la phényléthylamine, qui est parfois appelée « hormone du plaisir ». Le mythe rejoint donc la réalité. Le gingembre de son coté, a la même réputation. En fait le gingembre agit sur le tonus, élément nécessaire pour une jolie nuit d’amour.

Les épices

Du coté des épices, les champions sont l’anis et le safran. L’anis libère de l’anéthol, un produit qui est très semblable aux hormones féminines. Il serait donc plus utile à ces dames. Par contre, le safran a un réel effet sur la tonicité érectile masculine et favoriserait la lubrification féminine. Par contre, cette épice est la plus efficace quand elle est consommée sous forme d’infusion.