Ce virus s’attaque à plusieurs aliments dont des légumes en France, voici ce que nous savons

Dans deux régions françaises, un virus a été détecté et cela présente de sérieux désagréments. D’autres pays ont également identifié sa présence.

Courgette
Source : capture Pixabay

Plusieurs aliments sont concernés à savoir les melons, les courgettes ainsi que les concombres. Le ToLCNDV a été détecté en France et dans deux régions plus précisément, mais également dans des pays européens comme le Portugal ou encore l’Espagne et l’Italie. L’inquiétude est donc conséquence puisqu’il est finalement inconnu. Un communiqué de l’Agriculture et de l’Alimentation partage quelques informations à son sujet. Nous apprenons alors que les dommages causés aux cultures de ces aliments sont importants.

Des prélèvements ont été effectués en amont

Pour tenter de comprendre l’impact de ce virus, les autorités compétentes ont procédé à des prélèvements. Ces derniers selon le ministère ont pu confirmer la thèse de son existence et il est considéré comme un organisme très nuisible. Du côté de l’Inde, il serait très agressif notamment au niveau des cultures de tomates qui seraient alors ravagées par ce virus.

  • Existe-t-il des risques pour la ? Mis à part les cultures qui sont dévastées, les humains ne seraient pas en danger.
  • Ce sont donc les cultures qui sont les plus visées, cela empêche aussi aux aliments de proliférer.
  • Les plants doivent alors être détruits dans les règles de l’art pour que la contamination soit limitée.

Les services compétents procèdent de ce fait à des études notamment pour savoir s’il est réellement possible de supprimer ce virus. Une enquête a également été réalisée notamment pour identifier la source de la contamination. Ce ToLCNDV est pour l’instant assez connu et c’est un virus de plus dans votre potager par exemple.

Les virus dans les jardins sont très nombreux

Si vous vous lancez dans la création d’un potager même si vous souhaitez seulement cultiver du basilic et des tomates, vous constaterez que les virus prolifèrent très rapidement. Ce sont les plants de tomates qui sont les plus fragiles au même titre que les potirons ou encore les courgettes, les cornichons, et même les concombres. Pour les haricots verts, vous avez souvent les fleurs qui « coulent », cela entache la production. Les feuilles des plants peuvent aussi jaunir et ce sont souvent des maladies qui se développent très rapidement.

Si vous ne traitez pas les cultures même avec des solutions naturelles comme du savon noir, vous pourrez constater que la production ne sera pas celle escomptée. Dans la plupart des cas, les plants meurent rapidement et il est impossible d’avoir des aliments. Vous devez alors vous renseigner sur les maladies qui font rage dans les potagers comme le mildiou qui est assez agressif et problématique.


Jennifer Pardé

Jennifer Pardé

Je suis passionnée par les mots, le métier de rédactrice Web s’est dévoilé comme incontournable il y a plus de 8 ans. Je n’hésite pas à partager mon avis sur tous les sujets notamment la politique, la télévision et les people.