Burger King demande à ses clients d’aller chez McDonald’s, les internautes sont choqués !

Alors qu’habituellement l’enseigne Burger King fait la guerre à McDonald’s, le fast-food à cette fois-ci clairement fait la paix avec lui !

Lettre de Burger King
Source : Twitter

Burger King est très incisif sur les réseaux sociaux et ne prend pas de pincettes !

Le moins que l’on puisse dire avec Burger King, c’est que les choses sont dites clairement et sans prendre aucun détour. Cela peut par ailleurs causer parfois de grandes polémiques autour de la grande enseigne de fast-food. On peut par exemple se souvenir récemment aux Etats-Unis de la réaction du community manager de Burger King suite à une déclaration choc de Kanye West. Alors que ce dernier venait tout juste de déclarer que son restaurant préféré était McDonald’s, il ne s’attendait sans doute pas à une réaction de la part de Burger King.

En effet, le plus gros concurrent de McDonald’s, Burger King, a profité de l’occasion pour critiquer le rappeur Kanye West sur son état de santé. Déclaré lui-même comme étant bi-polaire à l’époque, il faut dire que les actions de Kanye West de l’époque étaient particulièrement déroutantes. Plus récemment, en France cette fois-ci, c’est après l’annonce du remplacement d’un restaurant Quick par l’arrivée d’un Burger King en 2021 que le fast-food s’est attiré les foudres des clients les plus fidèles. Il faut dire qu’en annonçant clairement que les clients ne pourraient plus déguster de Giant mais devaient alors se contenter d’un Whopper n’a pas fait l’unanimité sur les réseaux sociaux, c’est le moins que l’on puisse dire !

Mais même si Burger King sait très bien créer la polémique sur les réseaux sociaux mais aussi dans les campagnes publicitaires, les internautes reconnaissent tous que l’enseigne de fast-food fait sans aucun doute partie des meilleurs exemples à suivre en terme de communication, quitte à devoir faire de la publicité aux concurrents !

Comment Burger King profite du confinement pour se faire de la publicité ?

Lors du premier confinement qu’avait connu la France en 2020, tous les restaurants étaient alors fermés, y compris les restaurants en drive comme ceux de McDonald’s et donc Burger King. A l’époque déjà, tout le monde se souvient parfaitement de la communication de Burger King qui avait trouvé un excellent moyen de faire parler des délicieux hamburgers du fast-food !

En effet, Burger King avait alors décidé de proposer des hamburgers “de la quarantaine”, que tout le monde pouvait recréer à l’aide de produits disponibles dans la grande distribution. Avec le Whopper ou encore le Steakhouse dans des versions pour le moins très originales, les clients ont eu envie de retrouver leur restaurant Burger King dès le déconfinement. Mais c’est dès lors que le gouvernement français a annoncé le reconfinement de la population française, avec la possibilité de se rendre dans les restaurants pour des commandes à emporter que Burger King a vu une opportunité très intéressante. En effet, comme tout le monde le sait, les restaurateurs ont particulièrement été touchés par la crise sanitaire du coronavirus. Burger King incite donc ses clients à se rendre massivement dans les restaurants, y compris ceux de McDonald’s !

En commençant sa lettre par la phrase “Commandez chez McDo”, Burger King aurait-il signé son arrêt de mort ? Et bien en réalité, il n’en est rien, puisque l’enseigne concurrente de McDonald’s veut inciter les françaises et les français à continuer à soutenir les restaurants du pays, y compris les concurrents de Burger King. Dans sa missive, Burger King mentionne également d’autres concurrents comme KFC ou encore Big Fernand. En revanche, on est en droit de critiquer Burger King pour avoir ajouté les restaurants Quick dans la liste…


Frédéric Ozart

Frédéric Ozart

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.