Décès de Bernard Tapie : Des rumeurs circulent au sujet de son patrimoine… Son héritage serait un cadeau empoisonné pour les membres de sa famille !

Ce mercredi 03 octobre 2021, Bernard Tapie est décédé. Sa mort a soulevé de nombreuses questions, notamment au sujet de son héritage. L’ensemble de ses biens a été estimé à un montant total de 300 millions d’euros. Un joli pactole direz-vous ! Pourtant, il semblerait que cette fortune soit en réalité un cadeau empoisonné pour ses proches.

Bernard Tapie : le point sur l’héritage laissé à sa femme et ses quatre enfants après sa mort

 

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Grossmann Barthélemy ART (@grossmannbarthelemyart)

Bernard Tapie souffrait depuis un certain temps d’une maladie grave. Il était atteint d’un double cancer à l’estomac et à l’œsophage. Malheureusement, il a perdu la bataille contre ce mal le dimanche 03 octobre dernier. Il s’est éteint, laissant derrière lui une famille et un héritage non négligeable. De son vivant, il a toujours clamé haut et fort que son patrimoine était destiné à ses enfants. Ainsi, contrairement à Johnny Hallyday qui a décidé de tout léguer à son épouse, Bernard Tapie a veillé à inclure ses quatre enfants lors du partage de son héritage.

Plusieurs professionnels des médias se sont intéressés dès le lendemain de son décès, à la valeur de ses biens. Ils ont découvert que le patrimoine de l’ancien dirigeant de l’Olympique de Marseille s’élève à 300 millions d’euros. Cette somme est répartie entre plusieurs biens. L’homme disposait en effet d’une villa d’environ 70 millions d’euros, d’une maison de 10 millions d’euros, etc. Il venait également d’obtenir 80 millions d’euros suite à la vente de son hôtel de la rue des Saints-Pères. A première vue, on pourrait penser qu’il s’agit là d’une véritable fortune. Cependant, tout ne sera pas aussi simple pour Dominique sa veuve et pour ses quatre enfants.

Bernard Tapie : des dettes colossales qui surpassent la valeur de son patrimoine

 

 

View this post on Instagram

 

Une publication partagée par Etienne 5VB (@etienne.5vb)

Ce n’est un secret pour personne, Bernard Tapie avait de nombreux créanciers. Ce qu’on ignorait toutefois, c’est que ses dettes s’élevaient à plusieurs centaines de millions d’euros. En effet, après son décès, les créanciers de l’ancien dirigeant de l’OM réclament une somme de 400 millions d’euros. En d’autres termes, même la totalité de son héritage ne suffirait pas à tout rembourser. De plus, ses deux entreprises qui auraient pu rapporter des bénéfices sont désormais en liquidation judiciaire.

A tout ceci, il faut ajouter la dette colossale à rembourser à l’Etat. Suite au verdict rendu en 2016 par la cour de cassation, Bernard Tapie doit 607 millions à l’Etat français. Cette dette augmente de 90 000 euros chaque jour, sans compter les intérêts. Toutes ces dettes devront être prises en compte au moment de la succession. Cela signifie que si la famille accepte l’héritage, elle devra assumer le remboursement de tous les créanciers du disparu.

Pour l’heure, la famille Tapis doit prendre le temps de réfléchir et d’évaluer les risques. Ce n’est qu’ensuite qu’une décision sera prise. Les enfants pourront décider s’ils acceptent la succession ou s’ils refusent définitivement l’héritage de leur père.

Afficher Masquer le sommaire
Accueil » People » Décès de Bernard Tapie : Des rumeurs circulent au sujet de son patrimoine… Son héritage serait un cadeau empoisonné pour les membres de sa famille !