Guide pratique sur la loi Pinel

L’investissement immobilier effectué dans le cadre de la loi Pinel se focalise sur la mise en location d’un logement. Il réclame certaines conditions qui sont nécessairement à respecter pour bénéficier des avantages fiscaux.


 

Quelles sont les conditions d’éligibilité en loi Pinel ?

Les conditions à respecter afin de profiter de la défiscalisation Pinel sont un peu complexes. D’abord, les biens à mettre en location doivent se situer dans les zones A, Abis et B1. Celles-ci concernent généralement les villes. Elles présentent une si forte demande locative que les offres n’arrivent plus à répondre aux besoins en logements. Ce dispositif est donc un moyen d’encourager les investisseurs immobiliers à répondre aux attentes des locataires dans des milieux urbains. Ensuite, l’immeuble à proposer doit être neuf ou en état futur d’achèvement. Ce critère rime avec l’objectif de l’État qui consiste à mettre en place des habitats sains et écologiques. Il s’agit d’un projet de développement durable auquel les professionnels dans le secteur immobilier peuvent contribuer. Enfin, les revenus des locataires admis ne doivent pas dépasser les plafonds fixés par le gouvernement.

Quels sont les logements élus en Pinel.

pinel la loi (5)

Les logements élus en loi Pinel doivent être neufs. Ils peuvent être nouvellement construits ou en VEFA (en état futur d’achèvement). Pour ce dernier, il faut terminer le chantier dans les 30 mois suivant la date de l’obtention du permis de construire. Cette durée ne doit pas toutefois dépasser le 31 décembre 2019. Celui-ci est le dernier jour validé pour la prolongation de l’application de ce dispositif. En effet, vous avez intérêt à miser sur le respect de qualité et de délai pour que votre bien soit élu. En outre, les immeubles anciens sont acceptés à condition de les rénover de manière soigneusement. Après la réalisation de grands travaux de réhabilitation, ils doivent ressembler à des biens neufs.

Investir avec le dispositif Pinel pour mieux défiscaliser

pinel la loi (1)

La loi Pinel permet aux investisseurs immobiliers intéressés de bénéficier d’importantes réductions fiscales. Ces avantages varient en fonction de la durée de la mise en location d’un logement. Ils sont de 12 % du prix d’acquisition du bien pour un contrat d’engagement de 6 ans. Quant à la défiscalisation de 18 %, elle correspond à une durée de 9 ans. Celle qui est de 21 % constitue une récompense donnée aux investisseurs pouvant conclure un contrat de 9 ans. En effet, avec le dispositif Pinel, il est possible d’optimiser la rentabilité de son investissement locatif.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.