Un week-end morbide ? Equateur, Japon, Bordeaux, Pic du Midi, Argentine…

Cette fin de semaine d’avril a été plus que sordide. Séismes, avalanche, meurtre, drogue… on dénombre plus de 280 morts au 4 coins du Monde. Retours sur les faits qui se sont déroulés du jeudi 14 avril au dimanche 17 avril.

La Japon déplore plus de 40 morts à la suite d’une série de secousse

Séisme Japon

Jeudi, le Japon a été victime d’un premier tremblement de terre de magnitude 6,5 et d’un deuxième plus meurtrier de magnitude 7,1 dans la nuit du 15 au 16 avril. C’est l’Île de Kyushu et particulièrement la préfécture de Kumamoto qui ont été touchées.

Lors de ce deuxième tremblement, une vague d’un mètre de haut a tout emporté sur son passage. Les autorités japonaises ont demandé à la population de se mettre en sécurité en évitant les côtes et les bâtiments fragilisés par la secousse de jeudi.

Le premier séisme a fait 9 morts et plus de 900 blessés jeudi, le deuxième séisme de magnitude plus élevée a dressé le terrible bilan d’une trentaine de morts. Le bilan s’alourdit encore d’heure en heure.

Depuis jeudi, ce ne sont pas moins de 304 secousses qui ont été ressenties par les japonais. Ces tremblements incessants augmentent davantage le risque que les bâtiments s’effondrent une nouvelle fois. Cependant, il n’y aurait aucun risque pour les deux réacteurs nucléaires de la centrale de Sendai qui poursuivent leur activité normalement.

Equateur : près de 235 morts à la suite d’un violent séisme de magnitude 7,8

Séisme équateur

Ce dimanche 17 avril, l’Equateur a subi un puissant séisme de magnitude 7,8. A cette heure, 233 morts sont recensés et près de 600 blessés. Le tremblement de terre a notamment causé d’énormes dégâts dans le sud-ouest du pays jusqu’à la côte Pacifique, dans la région de Guayaquil.  Tout comme le Japon, le bilan n’est pas définitif et continue de s’alourdir.

Jorge Glas, vice-président, a assumé les fonctions du président absent, actuellement en visite au Vatican. Il a annoncé l’état d’urgence décrété au niveau national afin de « préserver l’ordre public ». « Toute la force publique est en état d’alerte maximale pour protéger la vie des citoyens » a-t-il déclaré.

Situées sur la cordillère de feu du Pacifique, tout comme l’Equateur et le Japon, les îles Tonga ont également été victimes d’un sésime ce dimanche.

Le corps en décomposition d’une femme retrouvé dans une camionnette à Bordeaux

Corps d'une femme retrouvé à Bordeaux

Découverte sordide à Bordeaux ce samedi 17 avril en début d’après midi. Un corps, qui serait celui d’une femme d’une quarantaine d’années sans domicile fixe, a été retrouvé en état de décomposition avancé dans un véhicule de type camionnette. Ce dernier était garé sur un parking près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, vers le quai de Paludate, selon une source policière.

Ce sont des proches de la victime qui ont donné l’alerte, inquiets de sa longue absence. Une enquête a été ouverte, une autopsie ayant été ordonnée par le parquet de Bordeaux afin de déterminer les causes et la date exacte du décès déjà estimés à plus de 15 jours.

Deux alpinistes morts suite à une avalanche au Pic du Midi

Deux alpinistes morts au Pic du Midi

Trois personnes ont été victimes d’une avalanche au Pic du Midi dans les Hautes-Pyrénées. Deux alpinistes sont morts ensevelis tandis qu’une troisième personne a survécu à la chute de neige et a pu alerter les secours vers 8h45. Ce dernier a ainsi été secouru rapidement.

Les trois hommes, provenant du Tarn, ont été surpris par l’avalanche à 500 mètres au-dessus du départ du couloir, coin réputé difficile chez les alpinistes et qui recense 1 000 mètres d’ascension.

La préfecture des Hautes-Pyrénées a annoncé le décès des deux alpinistes sur Twitter et a tenu à rappeler les consignes de sécurité applicables en montagne, notamment lorsqu’il y a de grands risques d’avalanche :

5 jeunes morts et 5 autres hospitalisés lors d’un festival de musique en Argentine

5 morts à un festival de musique en Argentine

Cinq jeunes âgés de 21 à 25 ans sont morts lors du festival Time Warp Argentina à Buenos Aires tandis que 5 autres ont été hospitalisés dans un état critique après avoir été probablement intoxiqués par de la drogue. La drogue consommée n’a pas encore été identifiée.

Le Samu a été appelé en urgence à l’aube du festival alors que le bilan s’élevait à deux morts. Alberto Crescenti, le responsable du Service Médical d’Urgence, a déclaré : « Les jeunes ont perdu conscience et ont rapidement plongé dans le coma. La mort a été foudroyante. […] L’autopsie déterminera la cause de leur mort, il faut voir quelles substances ils ont consommées ».

A propos de Estelle 70 Articles
Passionnée d'actualités, Estelle s'occupe des rubriques France, International et Economie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.