Attentats de Bruxelles : La ministre des transports belge poussée à la démission

jacqueline

Jacqueline Galant, l’ancienne ministre des transports belge, a présenté sa démission au Premier ministre Charles Miche, trois semaines après les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 dans le métro et à l’aéroport dont le bilan s’élève à 32 morts. On lui a reproché d’avoir négligé des rapports en matière de sécurité, concernant les aéroports belges.

Le Premier ministre Charles Michel n’a pas donné une suite positive aux démissions de ses ministres de la Justice et de l’Intérieur belge pour cause de faux pas à répétitions des services de renseignement, le chef du gouvernement belge n’a pas tenté de retenir, ce vendredi 15 avril, Jacqueline Galant, sa ministre wallonne des Transports et de la Mobilité. La raison de sa démission : elle a nié avoir reçu un rapport de la Commission européenne indiquant dès le mois d’avril 2015 que ses services ne disposaient pas des moyens financiers suffisants pour réaliser les inspections de sécurité requises dans les aéroports du pays.

Cette dernière quitte ses fonctions ministérielles à la suite d’accusations portées mercredi par les partis d’opposition, Ecolo et Groen. Ils lui reprochent d’avoir négligé des rapports mettant en lumière les « défaillances graves » en matière de sécurité dans les aéroports de Belgique. Sa démission a été acceptée par le Premier ministre et par le roi des Belges, Philippe.

Capture d’écran 2016-04-18 à 09.47.38

« Sa majesté le roi a accepté aujourd’hui la démission de Madame Jacqueline  Galant, Ministre de la Mobilité », a indiqué dans un bref communiqué le Palais royal.

Jacqueline Galant réplique en communiqué de presse

Au cours d’une brève conférence de presse ce vendredi, Jacqueline Galant a avoué qu’elle avait démissionné après avoir été au centre d’une charge de l’ancien patron de son administration Laurent Ledoux. Celle qui déclare avoir agi dans l’intérêt général de la nation a critiqué le comportement de son ex bras droit. Pour Jacqueline Galant, son départ va entraîner tout le service administratif des transports dans une « croisade ».

A propos de Estelle 70 Articles
Passionnée d'actualités, Estelle s'occupe des rubriques France, International et Economie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.