Samsung : vers des lentilles connectées ?

lentilles

Samsung a déposé un brevet sur un dispositif de lentilles connectées à un smartphone et qui pourrait intégrer un appareil photo. 

Il y a déjà quelques temps, Google avait fait beaucoup de bruit en évoquant son ambition de créer des lunettes connectées, les fameuses Google glass. En matière de technologie, la tendance est à la miniaturisation. L’épaisseur des téléphones, la taille des processeurs et des circuits imprimés… Samsung, le géant sud-coréen, aurait apparemment déposé un brevet pour des lentilles connectées, selon Sam Mobile. Ces lentilles connectées à un smartphone permettraient d’afficher directement sur votre téléphone les images capturées via la lentille, collée sur la rétine de l’utilisateur, comme des lentilles tout à fait classiques. Le brevet est déposé, mais cela ne signifie pas qu’il sera exploité. Il représente cependant une preuve de la volonté des magnats des technologies de l’information de détourner les objets du quotidien de leur usage primaire.

Ces lentilles pourraient même aider les diabétiques

Samsung n’est d’ailleurs pas le seul sur le coup, puisque Novartis a annoncé en 2014 que sa filiale Alcon avait signé un accord avec Google dans ce domaine. Par ailleurs, ce-dernier a dévoilé un prototype de lentilles de contact « intelligentes » nommées sobrement « Smart Contacts », à l’usage des personnes diabétiques. Ces lentilles sont équipées de microprocesseurs miniaturisés (entre deux couches souples dites « biocompatibles » plutôt que sur un circuit imprimé) et sont donc connectées à un appareil de lecture glycémique. Ainsi, le dispositif analyse seconde par seconde le contenu des larmes pour suivre l’évolution de la glycémie en temps réel et sans interruption.

La méthode classique pour connaître sa glycémie est de se piquer le doigt plusieurs fois par jour, un rituel qui en plus d’être contraignant et plutôt douloureux peut désensibiliser la pulpe des doigts à terme. Un bon nombre de personnes atteintes de cette maladie rechignent d’ailleurs à se piquer les doigts et risquent ainsi de s’évanouir ou même de tomber dans le coma dans les cas les plus graves. Les lentilles connectées seraient alors une bonne alternative plus sûre et moins désagréable.

 

A propos de Marion 34 Articles
Marion est une véritable passionnée de cinéma et de nouvelles technologies et est en charge des rubriques Tech et Culture.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.