Syrie: La ville de Palmyre sous le point d’être libérée de Daesh?

Ce vendredi, le 25 mars, l’armée syrienne accompagnée par l’aviation russe et les milices du Hezbollah viennent de lancer une offensive sur la ville de Palmyre, une ville qui est entre les mains de Daech depuis 2015. Les militaires de Bachar El-Assad, qui ont lancé l’offensive le 7 mars dernier, viennent de recevoir l’aide du Liban et de la Russie. 

4889822_7_3b82_des-soldats-du-gouvernement-syrien-a-l-entree_f830e13601d5197dcb4e424932b66eb3

Les forces armées, sont entré par l’EST et ont pris le contrôle d’une partie de la ville, mais « elles avancent lentement en raison des mines » a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahman, le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Palmyre, symbole de la barbarie de Daesh

La ville de Palmyre est tombée aux mains d’Abou Bakr al-Baghdadi, le chef auto-proclamé de l’Etat islamique (EI) en mai 2015. Les vidéos de Daesh montrant la destruction à coup d’explosifs de temples classés au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO pour montrer qu’ils détenaient la ville avaient fait le tour du monde. Ils ont notamment détruit les temples de Baal Shamin et de Bel, des tours funéraires et l’arc de Triomphe, de véritables trésors nationaux.

palmyre

Irina Bokava, directrice générale de l’organisation a félicité les troupes militaires syriennes pour leur tentative de reprendre le contrôle de la ville et du site archéologique et elle annonce que l’organisation internationale « se tient prête à se rendre rapidement sur place aux côtés des responsables des antiquités syriennes, dès que les conditions de sécurité le permettront, pour une mission d’évaluation des dommages et de protection du patrimoine inestimable de la ville de Palmyre ».

D’ailleurs, selon les spécialistes, Daesh utiliserait surtout les trésors archéologiques comme moyen de financement en les vendant sur le marché noir.

La guerre contre les djihadistes s’intensifie:

La perte de Palmyre serait un véritable coup dur pour l’Etat Islamique. En effet, de par sa place stratégique, si la ville est reprise, les forces armées pourront avancer vers l’Est, en direction de l’Irak et donc atteindre le territoire des djihadistes. En plus de l’offensive sur Palmyre, une seconde est est lancée sur la ville de Mossoul par l’armée irakienne et l’aviation de la coalition internationale (dirigée par les Etats-Unis).

Au nord, les Kurdes syriens se rapprochent quant à eux de Raqqa, la capitale de l’EI. L’atteinte de la ville est l’un des objectifs prioritaires des Forces démocratiques, coalition d’Arabes, de Kurdes et de chrétiens syriens, récemment créées avec la bénédiction des Etats-Unis.

Toutes ces actions démontrent la volonté d’intensifier la guerre contre Daesh et interviennent trois jours après les attentats qui ont ensanglanté la ville Belge de Bruxelles.

 

 

A propos de Estelle 70 Articles
Passionnée d'actualités, Estelle s'occupe des rubriques France, International et Economie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.