Nadeja Savtchenko, le procès de l’égérie de l’Ukraine

La militaire ukrainienne Nadejda Savtchenko a été reconnue coupable par la justice russe, lundi 21 mars, du meurtre de deux journalistes russes à l’été 2014. Pour le moment, l’accusée encourt jusqu’à vingt-trois ans de prison, la décision finale concernant sa condamnation et la peine de prison à purger devrait être rendu sous peu. 

4886852_6_994f_la-pilote-ukrainienne-nadejda-savtchenko-le-9_03356b5306a96fb96ef21b1555166e3b

Âgée de 34 ans, Nadejda Savtchenko est pilote d’hélicoptère dans l’armée ukrainienne, où elle a le grade de capitaine. Originaire de Kiev, la jeune femme participe au soulèvement de Maïdan contre le président Viktor Ianoukovitch. Elle a même été capturée en juin 2014. Le gouvernement russe l’accuse de la mort de deux journalistes, Igor Korneliouk et Anton Volochine, tués par un tir de mortier. Selon l’accusation, c’est Nadejda Savtchenko qui aurait fourni la position des deux hommes aux artilleurs de l’armée ukrainienne.

Un procès emblème du conflit russo-ukrainien

Ouvert en septembre 2015, ce procès a attiré l’attention de la communauté internationale, et cette femme est devenue une égérie nationale en Ukraine. Nadia Savtchenko n’a pas hésité à défier ouvertement le pouvoir russe tout au long de sa détention et de son procès, et a vu sa popularité grandir en Ukraine. Elle a même été élue symboliquement députée pendant son emprisonnement.

Le président ukrainien Petro Porochenko a promis de faire « tout son possible » pour ramener Nadia Savtchenko chez elle, évoquant un éventuel échange de prisonniers.

Les occidentaux ont multiplié en vain leurs appels à la libération de la pilote depuis son arrestation en juillet 2014. Le procès de la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko, dans la ville russe de Donetsk, a été suspendu le 3 mars 2016. Depuis, elle a même fait plus de 80 jours de grève de la faim entre décembre 2014 et mars 2015. Début mars, elle a même arrêté de se nourrir et de s’hydrater pendant sept jours. « Tout ce que je peux faire est de montrer par l’exemple que la Russie, avec son régime totalitaire, peut être vaincue si vous n’avez pas peur et n’êtes pas brisé », a-t-elle déclaré et elle accompagnée ses paroles d’un geste, en adressant un spectaculaire bras d’honneur à ses juges.

3340613lpw-3340691-article-nadia-savtchenko-jpg_3445556_660x281

Depuis le début, Nadia Savtchenko a toujours rejeté les accusations de la cour, et elle n’a jamais changé de version, en assurant toujours avoir été capturée par des rebelles pro-russes, puis livrée à la Russie, avant que les deux journalistes russes ne soient tués.

L’Ukraine et les Occidentaux dénoncent pour leur part un procès politique et voient en elle une victime des opérations russes en Ukraine.

A propos de Estelle 70 Articles
Passionnée d'actualités, Estelle s'occupe des rubriques France, International et Economie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.