Une femme présidente d’une société du CAC 40

Sophie Bellon, PDG de Sodexo, devient, lundi, la première patronne d’une entreprise cotée au CAC40. Sodexo, spécialiste de la restauration remplace Alstom la société française de transport, qui sort du CAC 40. Elle entre dans le cercle très fermé des dirigeantes d’entreprise du CAC, en effet, à ce jour, elle ne sont que deux! 

Sophie Bellon, a pris les rênes de la société en janvier dernier en succédant à son fondateur de père Pierre Bellon.  Sodexo, est un groupe spécialisé dans la restauration collective, qui emploie 420.000 personnes dans le monde, dont 37.000 en France. Ces résultats en font le 19e plus gros employeur au monde et le 1er français.

Pierre-Bellon-president-conseil-administration-fondateur-Sodexo-fille-Sophie-Bellon-doit-succeder-21-janvier-2014-Issy-Moulineaux-dans-Hauts-Seine_2_730_486

Deux femmes patronnes d’entreprises du CAC40

Sophie Bellon rejoint donc, dans ce cercle prestigieux, Élisabeth Badinter qui depuis 1996, préside le conseil de surveillance de Publicis, fondé par son père Marcel Bleustein-Blanchet. Néanmoins, les deux femmes n’occupent pas de fonction exécutive, en effet, dans les deux cas ce sont deux hommes qui sont au poste de directeur général.

Pendant près de 30 ans, il n’y a eu aucune femme dirigeante de société du CAC 40, donc avoir deux femmes dans ce classement est une petite révolution. Mais nous devons constater que la France est très en retard à ce niveau-là. En effet, aux Etats-Unis, la tendance à laisser les femmes accéder aux plus hautes responsabilités des grandes entreprises est plus avancée. Nous pouvons citer Marissa Mayer chez Yahoo! en poste depuis juillet 2012, ou Mary Barra qui est chez General Motors depuis janvier 2014 ou encore Virginia Rometty qui dirige IBM depuis le 1er janvier 2012.

Si le texte de loi Copé-Zimmermann, qui prévoit 40% de femmes au sein des conseils des grandes entreprises venait à entrer en vigueur cette année, seule 12 entreprises du CAC 40 seraient en règle. Parmi les 12, le groupe Sodexo respecterait la loi avec un taux de près de 43% (six femmes sur quatorze membres).

A propos de Estelle 70 Articles
Passionnée d'actualités, Estelle s'occupe des rubriques France, International et Economie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.