Facebook : Le « Bot Store », future révolution ?

people first

Mark Zuckerberg va encore frapper fort. En avril prochain, il devrait présenter officiellement le « Bot Store », une nouvelle fonctionnalité de Messenger, la plateforme de chat de Facebook. Le « Bot Store » pourrait bien faire encore plus de bruit que l’App Store à sa sortie en 2008.

Cette offre permettrait aux utilisateurs de Messenger de discuter avec des robots aux réponses programmées, aussi appelés « bots ». Ces bots seraient conçus par des marques ou des services et pourraient renseigner ceux qui le désirent au cours d’un dialogue. Ted Livingston, fondateur de l’application de messagerie Kik a déjà franchi le pas de cette nouvelle façon d’interagir avec l’internaute et a déclaré  » Les messageries seront pensées comme les prochains navigateurs, les bots seront les nouveaux sites Internet. C’est le début d’un nouvel Internet « .

Le « Bot Store » simplifierait la vie de beaucoup d’utilisateurs

C’est le 12 avril prochain au cours d’une conférence que Facebook devrait présenter ce fameux « Bot Store », déjà pressenti par certains comme une révolution en matière de technologie et d’habitudes de consommation. Avant sa sortie, on dit déjà de lui qu’il sera encore plus révolutionnaire que l’App Store, sorti il y a presque 8 ans. On vous explique le principe : différentes marques pourront alors proposer à l’intérieur de Messenger leur propre robot logiciel ou bot, destiné à interagir et dialoguer avec leurs clients. Par exemple, on pourra demander au bot d’un drive de supermarché de nous livrer des courses. Pratique, non ?

L’application Messenger compte environ 800 000 utilisateurs actifs. Si Facebook confirme le « Bot Store » le 12 avril, ces 800 000 personnes pourraient également avoir accès à ce système de dialogue avec les marques et les services, c’est-à-dire un nombre supérieur à tous les iPhones vendus depuis leur commercialisation. Lorsque Apple a présenté l’App Store, 6 millions de personnes avaient un iPhone en leur possession selon TechCrunch. Ce qui en nombre n’est rien par rapport aux utilisateurs de Messenger. Par conséquent, plus de 100 fois plus de personnes pourraient être touchées par cette innovation Facebook.

A propos de Marion 34 Articles
Marion est une véritable passionnée de cinéma et de nouvelles technologies et est en charge des rubriques Tech et Culture.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.