Assassin’s Creed : Brotherhood

Assassin's Creed

Assassins Creed Brotherhood était sorti le 18 novembre 2010 sur PS3 et Xbox 360. Comme pour le 2, les joueurs sur PC ont du patienter jusquau 17 mars 2011 pour pouvoir enfin se lancer dans cette aventure. Ce test a été effectué avec la version PS3 du jeu.
Ce nouvel épisode est sorti juste 1 an après le second. Pourquoi une nouvelle histoire en si peu de temps ? Ubisoft Montréal a juste trouvé sa nouvelle poule aux oeufs dor et compte bien lexploiter tant quelle sera acclamée par les fans et la critique. Alors on pourrait se demander si cette nouvelle aventure est complète ? Ou est-ce juste un 2.5, comme beaucoup de personne lont nommé, avec un simple mode multijoueur en plus ? Les réponses dans le test

SCENARIO

Pour ce nouvel épisode, on aurait pu espérer découvrir une nouvelle époque avec un nouvel assassin familier à Desmond, comme il avait été le cas précédemment, mais pas du tout. Dans cet épisode, on reprend la suite des aventures dEzio exactement là où elle sétait arrêtée dans le 2.
On se retrouve donc, dès le début de Brotherhood, au Vatican avec Minerve. Sans dévoilé tout le contenu de lhistoire, Ezio va être propulsé à Rome suite à la rébellion des Borgia. Sensuit différentes actions pour se venger et reconstruire Rome qui est en ruine et un vrai centre de corruption. Pour cela, il faudra pousser les paysans de Rome à se rebeller contre eux, en détruisant les différentes tours pour pouvoir rouvrir les différents commerces et sortir Rome des ténèbres.

Ezio devra aussi devenir un meneur dhommes en dirigeant une confrérie dassassins ralliés à sa cause. Vous devrez recruter différents assassins, tout en les envoyant dans différentes villes dEurope pour effectuer des contrats et augmenter leurs niveaux. A noter, que les améliorations pour les apprentis sont vraiment très restreins. La cérémonie de passage dapprenti à assassin a été bien réalisée mais peu devenir très répétitif quand on la voit pour la 5ème fois… Vous pourrez aussi appeler les membres de votre guilde durant vos péripéties pour qu’ils assassinent à votre place.

Il y aura aussi beaucoup de réponse aux questions restées en suspend lors du précédent opus mais aussi des nouvelles questions sans réponse. Petit bémol sur la scène finale, on reste trop sur notre faim

GAMEPLAY

Le gameplay du jeu reprend en grande partie celui de son prédécesseur.
Nous contrôlons Ezio Auditore, qui maîtrise lart du déplacement et qui offre la possibilité de se déplacer aussi bien dans les rues que sur les toits. Les grandes innovations à ce niveau là sont la possibilité de pouvoir se déplacer à cheval dans les rues de Rome, mais il faut noter que se déplacer dans Rome avec des rues bondées est très vite handicapant et de se fait, on oubliera assez vite le cheval pour se déplacer en pleine ville, pour plutôt utiliser les tunnels et les jambes de notre très cher Ezio.
Le système de combat dans ce nouvel épisode a été modifié, il est beaucoup plus fluide et se base davantage sur une stratégie offensive. Différents combos ont été ajoutés, par exemple, il est ainsi possible de tuer à coup dépée puis de tirer dans la tête avec le pistolet. Ezio aura également une nouvelle arme : une arbalète, qui pour ma part, remplace les couteaux qui ne peuvent pas être envoyés très loin, au contraire de larbalète. Durant les combats de nouveaux effets feront leurs apparitions, tel quun ralenti et ainsi des angles de caméras plus dynamiques afin de nous immerger encore plus.

De nouvelles inventions, créées par Leonardo font aussi leurs apparitions dans Brotherhood comme par exemple le parachute ou encore les machines de guerres qu’on aura la charge de détruire après avoir fait joujou avec.

Desmond sera beaucoup plus présent dans cet opus et nous pourrons donc le contrôler plus par rapport au second volet. Desmond possède désormais les aptitudes des assassins grâce à lanimus et Ezio.

DUREE DE VIE

Il faudra compter environ une dizaine dheures pour finir les missions principales dAssassins Creed Brotherhood. A la différence, dAssassins Creed 2, il sera possible, comme dans le premier, de rejouer une séquence du jeu à nimporte quel moment de la partie.
Ajouté à cela, différentes missions annexes présentent aussi dans les précédents opus, comme les contrats dassassinat, les énigmes éparpillé dans Rome du sujet 16 et les quêtes de Romulus pour débloquer une nouvelle armure qui est, en passant, très moche. Les nouvelles missions annexes pour Brotherhood sont nombreuses, comme la destruction des tours Borgia pour rouvrir les échoppes, les missions pour tuer les agents des templiers, il y a aussi différentes missions flashback sous le nom de « Christina » qui nous emmènera dans le passé juste avant quEzio devienne un assassin. On aura aussi la charge de détruire les armes construites par Leonard de Vinci pour les Borgia. A noter, que les différentes machines de guerre de Leonardo présente dans le jeu ont vraiment étaient crée par le vrai de Vinci.
Au total, pour la partie solo du jeu avec les missions principales et secondaires, vous pourrez compter une trentaine dheure pour faire le tour de Rome entièrement.

En plus de la durée de vie du mode solo, Ubisoft a ajouté un mode multi sur Brotherhood qui pourra faire durée le jeu encore plusieurs heures. Le multijoueur est composé de plusieurs modes de jeu où le principe consistera en grande partie de jouer au chat et à la souris soit seul ou à plusieurs sur les différentes cartes en passant par Rome, Florence, Venise, Monteriggioni, Forli et d’autres. Un système de niveau est aussi présent et au fil des niveaux, des améliorations seront débloqués.

GRAPHISME

Rien na changé niveau graphisme depuis le 2. On récupère les mauvais points, tel que la déception sur les visages qui pourrait être mieux réalisés mais qui ne sont pas horrible non plus. Mais heureusement aussi les bons points, comme la ville qui est très bien réalisé dans les moindres détails et fidèle de lépoque.

Contrairement aux précédents volets, Ezio ne pourra principalement que se déplacer à Rome, mais je vous rassure Rome est immense et leffet de profondeur est de mise et excellemment très beau vu du Colisée ou d’un autre point de hauteur, se qui fait aussi le charme du jeu.

BANDE SON

Les dialogues doublés en français sont depuis le premier épisode de la saga de très bonne qualité. Comme dans le second épisode, Ubisoft a incrusté certaines expressions typiquement italiennes, comme « Requiescat in Pace » lorsquEzio tue un conjuré. A noter, que dans le jeu les expressions italiennes sont un bug de traduction de lanimus, pour que les expressions puissent paraitre plus cohérentes dans le jeu. Même si certaines expressions sont en italiens, elles sont facilement compréhensibles et ne gène pas à la compréhension du scénario.
Pour le reste, les thèmes musicaux ainsi que lambiance sonore de la cité de Rome sont excellemment bien réalisés et nous capture dès le début pour qu’on soit transporté directement dans latmosphère du jeu.

CONCLUSION

Finalement, Assassins Creed Brotherhood n’est pas quun simple 2.5 mais bien un épisode à part entière qui remplira de nombreuses heures de jeu avec ces différentes missions variées. Il apporte également son lot de nouveauté avec le multi ou encore la confrérie qui malheureusement est peu exploité mais une excellente idée.

Le service Uplay dUbisoft rajoute un plus que Playstation ne possède pas avec les célèbres trophées, cest des récompenses autres que de simple trophées pour les actions effectués dans le jeu. Pour ceux qui ne connaissent pas le principe dUplay, si vous débloquez une action de la liste du service, vous obtenez alors des Unités que vous pouvez utiliser dans la partie récompenses. Par exemple, pour le cas dAssassins Creed Brotherhood, les récompenses peuvent aller du thème pour le menu XMB de Playstation, à des tenues pour Ezio, ainsi quun nouveau personnage pour le multi Bien sûr les Unités obtenus pour les actions effectuées dans ACB peuvent être utilisés pour des récompenses d’autres jeux.

Pour la suite, il ne reste plus quà espérer quUbi ne se perdent pas en cours de chemin en produisant un épisode tout les ans, si cela savère exact. Et pour le moment, il est temps de rejoindre la Confrérie.

+ La ville de Rome très bien reconstitué
+ Missions variées
+ Durée de jeu
+ Système de combat

– Garde les défauts du 2
– Fin trop à l’Américaine lors des saisons finales
– Idée de confrérie peu exploité

Note sur 20: 19

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*