Robe de mariée de Kate Middleton : Mc Queen poursuivi

wedding

La robe de mariée de la duchesse de Cambridge Kate Middleton est au coeur d’une plainte judiciaire. En effet, Christine Kendall, une styliste britannique, poursuit en justice la grande maison de couture Alexander McQueen et plus particulièrement Sarah Burton, sa directrice artistique. Christine Kendall accuse la maison de violation de droits d’auteurs.

Elle avait envoyé des croquis de robes de mariée à Kate Middleton avant son mariage dans l’espoir de pouvoir la réaliser et elle affirme que ses dessins ont été copiés sans son consentement par la maison de couture en 2011. Dans trois jours, le 29 avril 2016, Kate et William célèbreront leurs cinq ans de mariage. Depuis tout ce temps, Christine Kendall se bat pour faire valoir sa légitimité sur le design de la fameuse robe de mariée. Elle avait été réalisée en satin ivoire et avait été rebrodée de dentelle de Caudry et est devenue mythique.

La maison Alexander McQueen qualifie la plainte d' »absurde » et « ridicule »

La styliste Christine Kendall aurait envoyé un croquis inspiré de la mode des années 50 ressemblant à la robe de mariée de Kate et soutient même avoir reçu une réponse officielle du palais en janvier 2011. « Mademoiselle Catherine Middleton m’a demandé de vous écrire et de vous remercier pour votre courrier daté du 18 novembre contenant des croquis de robes de mariée. (…) Mademoiselle Middleton était particulièrement intéressée de voir votre travail et vous remercie d’avoir pris le temps de lui écrire. Si jamais elle souhaitait en voir d’avantages, je vous tiendrais informé ». Un porte-parole de la duchesse de Cambridge a déclaré au Sunday Times qu’elle n’avait jamais vu aucun de ses croquis.

La styliste avait déjà contacté la presse britannique en 2013 pour leur expliquer que « sans [ses]croquis, la robe de mariée de Kate n’aurait pas ressemblé à ça. » Son avocat a même déclaré au Sunday Times « Notre cliente est certaine que les dessins de son entreprise ont été injustement pris et copiés ». Il précise également que la plainte n’a pas été portée à l’encontre de Kate Middleton. La maison Alexander McQueen a réfuté ces accusations et a qualifié la plainte d' »absurde » et « ridicule ».

« Nous sommes totalement déconcertés par cette plainte. Christine Kendall nous a approchés il y a quatre ans et nous lui avions dit que cette histoire de copie était absurde. Sarah Burton n’a jamais vu aucun croquis de Christine Kendall et ne connaissais pas son existence avant qu’elle ne prenne contact avec nous -à peu près treize mois après le mariage. Nous ne savons pas pourquoi Mme Kendall soulève une nouvelle fois cette affaire, mais il n’y a aucun doute: cette plainte est ridicule. »

About Marion 21 Articles
Marion est une véritable passionnée de cinéma et de nouvelles technologies et est en charge des rubriques Tech et Culture.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*